Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Aliments impropres à la consommation : L’ONSSA écarte en 4 mois, près de 5000 tonnes


Rédigé par Saâd JAFRI le Vendredi 22 Mai 2020

Destruction et refoulement des produits impropres à la consommation, suspension des autorisations
sanitaires et des unités avicoles, l’ONSSA se montre sans pitié pour les fraudeurs.



Aliments impropres à la consommation : L’ONSSA écarte en 4 mois, près de 5000 tonnes
Modifications de dates limites de consommation, vente de produits périmés, non-respect des mesures d’hygiènes, produits suspectés toxiques et impropres à la consommation, tant de points qui ont poussé l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA), à détruire ou refouler près de 5000 tonnes de produits durant les quatre premiers mois de l’année courante.

Dans un communiqué, l’Office a indiqué que ces services ont procédé à 24.048 opérations de contrôle des produits alimentaires durant les 4 premiers mois de l’année 2020. Cellesci ont concerné un total de plus de 8 millions de tonnes de produits alimentaires, dont 4935 tonnes ont été détruites ou refoulées. Et d’ajouter que 375 procès-verbaux d’infractions ont été dressés et transmis au Parquet par les inspecteurs de l’ONSSA.

Inspections à l’import et l’export

Au niveau de l’importation, plus de 5,6 millions de tonnes de produits alimentaires ont été contrôlées, dont 3199 tonnes de produits non conformes ont été refoulées. En ce qui concerne les plants importés, plus de 21,2 millions de plants ont été contrôlés dont les plants des fruits rouges, les plants fruitiers et les plants d’ornement. Et du côté des animaux importés, l’Office indique que les services vétérinaires ont contrôlé 19117 têtes de bovins et plus de 3,2 millions de poussins et de dindonneaux d’un jour. De même, plus de 1,1 million de tonnes de produits destinés à l’alimentation animale ont été contrôlés. Du côté des exportations, plus de 1,7 million de tonnes de produits alimentaires ont été contrôlés et ont abouti à la délivrance de 77156 certificats sanitaires et phytosanitaires, souligne la même source, ajoutant que pour faciliter l’exportation des végétaux et produits végétaux, l’ONSSA a procédé depuis mars 2020, à la dématérialisation du processus de certification phytosanitaire à l’exportation de ces produits. 

Suspension des autorisations sanitaires et des unités avicoles

Dans le cadre du programme de suivi et de contrôle des établissements autorisés sur le plan sanitaire par l’ONSSA, les services de l’Office ont effectué, selon la même source, 1375 visites de contrôle, pour s’assurer du respect des exigences sanitaires requises. Ces contrôles ont conduit à la suspension de 21 autorisations sanitaires et au retrait d’autorisation sanitaire à 30 établissements. De plus, durant cette même période de l’année, 97 attestations pour le transport international et 3072 certificats d’agrément sanitaire pour le transport national des produits périssables ont été délivrés. De même, les contrôles sanitaires ont concerné 348 unités avicoles durant ces 4 mois, ce qui a abouti à la suspension provisoire de l’activité avicole à 36 unités avicoles et au retrait de l’autorisation d’exercice de l’activité avicole à 27 unités avicoles. Dans le cadre du contrôle des médicaments vétérinaires et du contrôle des pesticides, l’ONSSA a procédé à la destruction de 554 unités de médicaments vétérinaires d’origine inconnue et au refoulement de 4 tonnes de pesticides. 

Saâd JAFRI