L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Al Boraq à Marrakech : Sacré boute-en-train !


Rédigé par Houda BELABD le Jeudi 26 Janvier 2023



Al Boraq à Marrakech : Sacré boute-en-train !
Ce mercredi, une vidéo s’est propagée comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux montrant Al Boraq emprunter, pour la première fois, les rails sur Marrakech. Face à ce trajet inhabituel du TGV marocain, les questionnements sur ce détour un tant soit peu « cocasse » ont fusé de toutes parts, mais en un tournemain, les Bahjaouis ont bien flairé la promotion institutionnelle, confirmée quelques heures plus tard par l’Office national des chemins de fer. Cette apparition d’Al Boraq à la cité ocre intervient dans le cadre des préparatifs de la 11ème édition du Congrès Mondial du TGV, prévue dans la ville de Marrakech du 7 au 10 mars prochain.

Cette action a éveillé, néanmoins, une réflexion tous azimuts autour de la généralisation de ce service au niveau national. Car le TGV est bien à l’image de notre pays qui entend franchir une vitesse supérieure, notamment au niveau de ses vecteurs économiques de première classe. Le TGV est, donc, un projet auquel le Maroc a cru dur comme fer il y a un peu plus d’une décennie et qu’il embrasse à bras le corps aujourd’hui. En effet, en raison de son positionnement en Afrique et au Moyen-Orient dans le domaine de la grande vitesse ferroviaire, le Maroc a été choisi par l’Union internationale des chemins de fer (UIC) pour être l’hôte de son congrès mondial sur la grande vitesse ferroviaire en 2023. Cette onzième édition est planifiée au Palais des Congrès de Marrakech.

Elle devrait fédérer tous les acteurs de la grande vitesse ferroviaire dans le monde, notamment des acteurs clés de l’intermodalité, des gestionnaires d’infrastructures, des industriels, des institutions financières, des clients, des instituts de recherche, des universités, etc. Ce congrès devra se focaliser sur les apports du railway à la résorption des enjeux climatiques et sur son poids dans l’aménagement du territoire. Des objectifs louables, qui, certainement, ouvriront la voie à des pourparlers pour attirer les investisseurs vers les différents chantiers ferroviaires engagés par le Royaume.

 
Houda BELABD

 



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News