L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

African Lion 2023 : Succès des exercices aéroportés


Rédigé par Anass Machloukh Dimanche 11 Juin 2023

Les Forces Armées Royales et les forces américaines ont mené conjointement des exercices d'aérolargage à Benguérir dans le cadre de l'exercice African Lion. Cette simulation d'opération aéroportée et de projection des troupes d'infanterie parachutiste sur le terrain s'est soldé par un succès opérationnel. Dérails.




Les Forces Armées royales et l’Armée américaine continue de mettre à l’épreuve leur interopérabilité dans le cadre de l’exercice African Lion qui se poursuit actuellement dans plusieurs régions du Royaume. Après avoir mené des tirs d’artillerie à El Mahbes et un exercice de lutte contre les armes de destruction massive, les deux armées ont accompli avec succès un exercice aéroporté dans la base de Benguerir. 240 militaires ont pris part à cet exercice. Les FAR, pour leur part, ont déployé la deuxième brigade d’infanterie parachutiste tandis que les américains ont mobilisé le Bataillon de la Force Opérationnelle de l’Europe du Sud des Forces Armées Américaines en Afrique (SETAF).

Il s’agit, en effet, d’un entraînement routinier et classique que les militaires marocains et les homologues américains sont habitués à faire ensemble. Il consiste à simuler un scénario réaliste d’une opération d'aérolargage de masse, suivie d’une projection des forces engagées sur le terrain. Tactiquement, les opérations aéroportées sont d’une importance capitale dans la guerre moderne puisqu’elles sont indispensables dans les offensives ayant pour but de prendre rapidement le contrôle d’une zone au-delà des lignes ennemies pour faciliter l’avancée des renforts. L’efficacité des opérations d’assaut dépendent souvent de l’agilité et du  degré de coordination et de préparation des troupes aéroportées. La guerre en Ukraine en pleine d'enseignements dans ce domaine. Lors de la bataille d’Hostomel, l’échec des troupes parachutistes d’élite russes à s’emparer de l’aéroport au début de l’invasion a réduit à néant l’espoir de la prise de Kiev et par la suite la conquête de l’Ukraine.

Habitués à manœuvrer ensemble, les brigades marocaines et américaines ont mené une vaste opération de projection dans une vaste zone désertique. Un exercice qui correspond à l’environnement saharien que les FAR maitrisent remarquablement bien vu l'expérience de combat qu'elles ont acquise pendant la guerre du Sahara. En plus des objectifs tactiques, l’un des critères de réussite de cet exercice d'aérolargage est la capacité des parachutistes d’atterrir sur terre sans blessure, de sorte à éviter toute intervention d’urgence de l’unité médicale déployée sur place.

L’exercice s’est soldé sans aucun incident ce qui dénote du haut degré de préparation des bridages déployées. En cas de blessure, l’unité médicale intervient sur le champs pour que le soldat blessé puisse avoir les soins nécessaires sans que cela ralentisse le cours de l’opération.

Rappelons que l’exercice "African Lion 2023" se poursuivra jusqu’au 16 juin et sera clôturé par un exercice tactique de grande ampleur dans le champe de manœuvre "Cap Drâa", près de Tan-Tan. 









🔴 Top News