Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

​Archives: Les six espagnols de l’ASPT


Rédigé par Rachid MADANI le Mercredi 31 Mars 2021



​Archives: Les six espagnols de l’ASPT
Borrego, Emerito, Gomez, Uceda, Albiach et Rojas constituaient l’ossature de la première équipe de football de la capitale du détroit l’Association Sportive de la Police de Tanger (ASPT), saison 1960-61, année de la montée chez les grands de la première division du championnat marocain Nationale I. 

Six espagnols dans le onze type alignés dans une formation n’étaient pas une infraction dans les textes en vigueur de la FRMF où l’ancien secrétaire général Ahmed Ntifi était très strict dans l’application des nouveaux règlements. 

Hassan Sefrioui, président de l’époque, avait peur de perdre les matchs sur tapis vert mais heureusement il avait à ses cotés un autre chevronné de la lecture des statuts Mohamed Kanjah. Dans les archives, l’ASPT se présentait comme le seul club au Maroc à avoir six licences de joueurs étrangers. Ses adversaires candidats à la montée, le MSR de Rabat et Tanger-Fès de Meknès, devaient déposer des réserves pour freiner la marche en leader des policiers tangérois, mais il n’y avait aucune réponse positive. 

Borrego occupait le poste de demi-centre à la fois offensif et défensif selon les directives de son entraineur Allal. Emerito jouait comme ailier droit. Très élégant, il dribblait avec facilité en effectuant des centres qui cherchaient la tête de Uceda. Un autre demi Gomez attirait l’attention par sa vision du jeu et par ses passes, des qualités qui faisaient de lui le meneur de son équipe. Il avait un autre don qui consistait à bien remplacer le gardien de but en cas de blessure d’autant plus que le joueur remplaçant n’existait pas sur le banc de touche. Il fut toujours l’homme des missions difficiles : celui de tirer des pénaltys car il n’en a jamais raté. 

Le journaliste du « Petit Marocain » Daniel Pilar titrait à la Une à la page sportive « Gomez spécialiste des pénaltys ». Accroupis sur la photo, il y a de gauche à droite Uceda, Albiach et Rojas. 
Le premier était longtemps le « goléador » de l’ASPT et buteur de race du championnat marocain aux côtés de l’Italien Traba et de l’Espagnol Ricardo du Chabab de Mohamedia.

 Le second Albiach faisait jouer toute l’attaque par ses échappées d’ailier et ses centres spectaculaires. 
Quant au troisième, Rojas, ses coéquipiers l’appelaient Santamaria. Il avait la même force, le même marquage, le même poste d’arrière central que le footballeur du Real de Madrid et de la sélection nationale espagnole. 
Au classement général des meilleurs joueurs du championnat, Emerito, Uceda et Rojas figuraient. 
Pour leur profession personnelle, Borrego s’occupait d’une entreprise de distribution d’épices, Emerito avait une usine de thon à la corniche, Gomez était directeur de banque, Albiach était un homme d’affaires, Uceda et Rojas travaillaient à la « Telefonica ».
                                                                
 RACHID MADANI