Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

​Après un long blocage, le ferry en provenance de Nador, accoste finalement au port de Sète


Rédigé par le Dimanche 11 Octobre 2020

Après un blocage de plusieurs heures au large de la ville française, le ferry de la compagnie GNV "l’ATLAS", en provenance de Nador, a finalement reçu l’autorisation d’accoster au port de Sète.



Ils étaient 800 passagers à bord du ferry de la compagnie GNV, à attendre le dénouement d’un blocage qui a duré plusieurs heures.
 
Une situation qui s’était établit en raison de potentiels cas de contamination à la COVID, parmi les passagers et les membres de l’équipage, s’est finalement conclu par une autorisation de débarquement au port de Sète, accordée par la préfecture de l’Hérault aux 800 passagers en provenance du Maroc.

 Commentant cette situation, la préfecture de l’Hérault avait affirmé que c’était « Une décision consécutive à une situation sanitaire préoccupante à bord du ferry où plusieurs membres d'équipage et des passagers seraient positifs à la Covid-19 », et avait demandé l’application de la procédure sanitaire liée à la Covid-19 concernant son personnel naviguant.

Outre le calvaire des passagers coincés à bord de l’ATLAS, l’interdiction d’accès au port de Sète a engendré une situation inédite. En effet, plusieurs centaines de voyageurs qui devaient embarquer à bord dudit ferry en direction du Maroc étaient également bloqués dans le port sétois. Ignorant le dénouement de la situation, ils ont passé la nuit du dimanche dans leurs véhicules sur le parking du port.

À en croire les médias français, la situation est actuellement réglée, suite aux discussions qui ont positivement abouti, afin de réunir les conditions optimales pour le débarquement des passagers à bord et l'embarquement des voyageurs bloqués dans le port.

La liaison entre Sète et Nador va donc pouvoir reprendre, avec quelques heures du retard.