Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF

L'Opinion

Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

En bref

Démantèlement d'une cellule terroriste...en plein état d'urgence sanitaire

L’activité des services antiterroristes demeure soutenue malgré le contexte de l’épidémie du coronavirus. Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a démantelé, mardi, sur la base d’informations de renseignement précises, une cellule terroriste composée de quatre membres s’activant à Nador et ses environs, âgés entre 21 et 26 ans, dont le frère d’un combattant dans les rangs de «Daech», indique un communiqué du ministère de l'Intérieur.

L’enquête préliminaire révèle que les membres de cette cellule, partisans de l'organisation dite «Etat islamique», ont décidé de mener des attaques terroristes visant des sites sensibles dans le Royaume, ajoute le communiqué. Les personnes arrêtées étaient en lien étroit avec les membres de la cellule terroriste portant des projets terroristes, qui a été démantelée, le 04/12/2019 dans le cadre d'une coopération sécuritaire conjointe entre les services sécuritaires marocains et leurs homologues espagnols, ajoute le ministère.