Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Zones économiques africaines : Fer de lance dans le sillage du Covid-19


Rédigé par la rédaction le Lundi 15 Juin 2020



Les zones économiques africaines pourraient être le fer de lance de la relance de l’activité économique dans le sillage du Covid-19. C’est l’analyse du Secrétaire Général de l’Organisation Africaine des Zones Economiques (AEZO) et Directeur du Développement du Groupe Tanger Med, Ahmed Bennis.

Il s’exprimait lors d’un webinaire initié dernièrement en partenariat avec la Commission de l’Union Africaine et l’Organisation Africaine des Zones Economiques sous le thème « les zones économiques en Afrique face à la crise du Covid-19 ». Au cours de ce débat, l’accent a été mis sur la diversification de la chaîne de valeur et l’intégration régionale. Pour comprendre la portée de cette visioconférence, il faut dire qu’elle a réuni plus de 280 participants représentant 70 pays dont le Commissaire au Commerce et à l’Industrie de la Commission de l’Union Africaine, Albert M. Muchanga. Pour ce dernier le ciel est la limite pour l’Organisation Africaine des Zones Economiques pour faire face à la pandémie de Covid-19, réaliser son plein potentiel et se développer sur une base durable.

Fondée en novembre 2015 par le Groupe Tanger Med, l’Organisation Africaine des Zones Economiques (AEZO) est une association continentale regroupant les principales institutions publiques et privées en charge du développement, de la gestion et de la promotion des zones économiques en Afrique. Avec près de 80 membres représentant 45 pays, AEZO s’efforce de soutenir les projets des zones économiques africaines et de renforcer les relations au sein de son écosystème en mettant l’accent sur la croissance et la prospérité.