L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Yennayer, une belle cérémonie organisée ce dimanche au théâtre Mohammed V


Rédigé par Rabei Benkiran Lundi 15 Janvier 2024

À l’occasion du Nouvel An amazigh 2974 avait lieu ce dimanche une cérémonie grandiose organisée par le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication, au théâtre Mohammed V de Rabat.



Yennayer, une belle cérémonie organisée ce dimanche au théâtre Mohammed V
La cérémonie, qui avait lieu en présence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, était également marquée par un auditoire large et varié : des membres du gouvernement, des personnalités du monde de la politique, des droits de l’homme, et des médias, ainsi que des représentants de missions diplomatiques. En outre, un public nombreux était venu célébrer une tradition ancestrale, profondément inscrite dans le patrimoine culturel national.
 
Pour commencer le programme, un film a été projeté retraçant les étapes phares du processus de promotion de l’Amazighe en tant que composante et partie intégrante de l’identité nationale.
 
Se sont ensuite déroulées des prestations artistiques et musicales par des figures-clés de la musique amazighe, classique comme moderne, comme Raissa Fatima Tihihit, Kawtar Barani, Mimoune Rifi, Ahmed Soltane, Houssa 46 et Aicha Maya. Des chants, des danses et des mélodies authentiques du folklore populaire amazigh ont aussi été interprétés.
 
En plus d’une présentation de produits d’artisanat reflétant la richesse et la diversité du patrimoine amazigh, un hommage posthume a été rendu au mythe de la chanson amazighe, Mohamed Rouicha.
 
Enfin, le ministre Mohamed Mehdi Bensaid, de la Jeunesse, de la culture et de la communication, a affirmé que le ministère ad hoc n’a pas ménagé ses offerts pour assurer une célébration à la hauteur de l’évènement, indiquant au passage que cette manifestation est une reconnaissance du rôle culturel de l’art amazigh. Il a par ailleurs réitéré la détermination de son ministère à continuer à œuvrer pour la consécration de la présence de la culture amazighe et la préservation de l’héritage culturel amazigh.
 
À noter que cette célébration intervient suite à la décision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI d’instaurer le nouvel an amazigh comme jour férié national officiel payé.
 
À l’étranger, des festivités ont eu lieu à l’occasion de la célébration du Nouvel An Amazigh, notamment en France, à l’École marocaine de Colombes, en région parisienne.
 
À Bruxelles, les avancées réalisées en matière de préservation et de promotion de la culture et de la langue amazighes ont été mises en avant à l’occasion d’une rencontre organisée par l’ambassade du Maroc auprès du Royaume de Belgique et du Grand-Duché de Luxembourg.








🔴 Top News