Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Yahya Abounizar, artiste peintre au parcours éloquent...


Rédigé par A. BAKKALI le Dimanche 17 Janvier 2021

Yahya Khalif Abounizar dit de lui-même qu’il a commencé à dessiner et à peindre en bas âge. Sa mère l'a amené en France (à Toulouse) où il a appris tant de belles choses, fait ses études primaires et secondaires, et obtenu un Master en arts, sciences et culture. Et comme il aimait dessiner, il s'amusait très tôt à reproduire les images qu'il voyait dans les revues d'art et les manuels scolaires.



A force de travailler et de persévérer, il est devenu bon peintre, sûr de sa formation artistique et convaincu de son talent...Aujourd'hui, on peut dire qu'il a réussi à connaître le succès et la récompense de son effort inlassable traduit par ses participations à des expositions collectives internationales (la dernière en date organisée par l'UNESCO où il a obtenu le premier Prix parmi 160 peintres participants de plusieurs pays).

Fort de sa formation artistique, acquise par tant d'expérience et émulation, il compte donner un sens à sa vocation de peintre consommé et accompli. Tantôt inspiré, tantôt acharné à brûler les étapes et à glaner les médailles et Prix, il a également pu imposer sa griffe à l'art marocain en pleine mutation et qui tend vers l'universel. Et c'est désormais à tous de l'encourager, de lui dresser un piédestal, et d'estimer son apport artistique.

Il a plusieurs cordes dans son luth : C'est un touche-à-tout génial (portraitiste, calligraphe, figuratif, abstraitiste, graveur, etc.).

Il figure, désormais, en bonne place et n'a rien à envier aux autres peintres marocains de la même dimension ou envergure.