Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Wydad : Des supporters en souffrance


Rédigé par A.KITABRI le Jeudi 17 Septembre 2020

La nuit wydadie risque d’être encore longue. Pas de signes annonciateurs d’un proche lever du jour. La souffrance des supporters va l’être aussi. Du néant actuel rien de satisfaisant ne peut jaillir sauf surprise.



Wydad : Des supporters en souffrance
Le premier à souffrir de la décadence actuelle de leur club n’est autre que les supporters des Rouges. Ils sont inquiets, voire très inquiets, à quelque jours de trois importantes échéances : le derby, la demi-finale de la Ligue des Champions et l’attribution du titre du championnat saison 2019-2020. Ils sont inquiets parce que l’effectif actuel est très faible et qu’il faut remonter très loin dans le temps pour une telle qualité. L’inquiétude génère le doute. Ce ne sont pas les promesses répétitives sans lendemain qui vont dissiper la souffrance le doute et l’inquiétude.
 
WAC-RBM ou la confirmation de la faiblesse wydadie
 
Le score ne reflète guère la physionomie du match. «3-0 » est un score trompeur pour celui qui n’a pas vu le match. L’équipe la plus en jambe, la plus fraiche et la plus entreprenante n’était pas le Wydad mais le RBM. Libérés de toutes les contraintes psychologiques, les protégés de Madihi  se donnent à fond depuis qu’ils savent qu’ils sont déjà relégués. Pas de pression, ils produisent un jeu plus alléchant et plus attrayant. Mercredi, ils ont malmené des Wydadis trainards physiquement, brouillant techniquement et épuisés mentalement. Les relégués ont été plus compétitifs que les prétendants au titre.
 
Les Rouges,  zéro moral !
 
Lorsqu’un joueur marque un but, il extériorise sa joie de plusieurs façons. Si on compare la réaction d’Ismail Haddad après le but face aux FAR et sa réaction après le but face au RBM, la différence est énorme. S’il a été exultant extériorisant sa joie au point d’aller vers le virage gauche des gradins du complexe sportif Moulay Abdallah  à Rabat, à Casablanca il a été très discret pour ne pas dire sans déçu et désolé. Ce sont  surtout pour le réconforter et l’encourager. Le moral est au point zéro chez  Haddad. Et il n’est pas le seul. Les joueurs en dépit de leur niveau passe par des moments difficiles… ils doutent. Or, il n’est de pire situation vécue par un joueur que celle du doute. Tout s’écroule. Difficile de construire quoique soit alors. La crise au Wydad n’est pas seulement technique, il est également mental. Le moral est à zéro.
 
El Almoud, le sauveur !
 
On était à la 15ème minute, les Rajaouis (de Beni Mellal) dominaient. Un centre dans la surface de réparation, une sortie hasardeuse de Tagnaouti, une belle détente de Gonazo, doublée d’une déviation de la tête, le ballon a pris le chemin des filets, E Almoud sur la ligne du but a intercepté le ballon le dégageant loin de la cage alors que Tagnaouti était déjà battu. Encaissé un but, était le pire scenario pour les Wydadis. Heureusement pour eux et malheureusement pour les Rajaouis, El Almoud  s’est trouvé sur la trajectoire du ballon
 
 Les buts  « surprises » !
 
Face au déferlement mellalie, à l’approche de la fin du match, le désespoir s’est emparé du camp wydadi, joueurs, staff et supporters ainsi que le seul et unique dirigeant visible : le président  du club. Soudain, une action a surgi du néant. Haddad, bien positionné, a reçu un ballon l’a contrôlé et a adressé un puissant tir. Surpris, le gardien n’a pu rien faire. Surprise : le Wydad a marqué ! Quelques minutes après, El Moutarajji a obtenu un penalty transformé par Jabrane. Puis un puissant tir de Hassouni  a mis les Rajaouis KO alors que rien ne présager une telle tournure.

  


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Septembre 2020 - 22:20 Série A: Ibrahimovic testé positif au Covid-19