Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

WAC-SCCM (4-0) : Ce soir là, le Wydad a bien fonctionné !


Rédigé par A.KITABRI le Jeudi 6 Mai 2021



Les leçons ont été utiles
 
Wydad-Chabab joué mercredi n’était pas un remake du Wydad-Chabab joué jeudi dernier. Sur le terrain, le Wydad a déroulé cette fois-ci  et ne s’est pas laissé surprendre. Les récentes leçons ont servi.
 
El Kaâbi se retrouve !
 
A la 22e minute, un centre d’Ellafi a envoyé le ballon vers le petit rectangle, dans le dos de la défense, El Kaâbi a surgi plaçant le ballon de la tête au fond des filets. C’était l’ouverture du score après plusieurs opportunités manquées (1-0).
A la 45+1, Ellafi a remis en profondeur le ballon vers El Kaâbi, à la limite du hors-jeu. L’avant-centre wydadi s’est présenté seul face au gardien et s’en est remis deux fois pour marquer son doublé de la soirée. Dans un premier temps, son tir a été repoussé par le gardien. El Kaâbi a suivi l’action pour replacer le ballon dans la cage (2-0).
 
El Karti se régénère !
 
A la 54ème minute : Un corner joué en deux temps, un centre d’Atiat Allah, un renvoi défensif axial, El Karti, d’une superbe reprise a adressé un bolide logeant le ballon du côté gauche des cadres malgré la parade du gardien Moutiî (3-0).
A la 63ème minute, Ounajem s’est joué de la défense avant de passer une offrande à El Karti, en premier poteau. Le médian wydadi a dévié le ballon vers la cage réalisant, lui aussi, son doublé du match (4-0).
Un bon Chabab mais un Wydad compresseur !
 
Le score a été lourd. Mais le Chabab était présent dans le match. Il a été combatif, appliqué, actif et réactif. El Mourabit a porté le danger à plusieurs reprises vers le camp adverse. Seulement les Chababistes sont tombés mercredi soir sur un Wydad organisé défensivement, très actif en milieu grâce à la triplette Jabrane-Hassouni-El Karti, entreprenant et efficace en attaque par le trio Ellafi, El Kaâbi et Ounajem. Ce mercredi soir, le Chabab avait en face un collectif compresseur. Le Chabab a perdu non pas parce qu’il était faible mais parce que le Wydad a fait un match complet et avait de la réussite.