Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Visioconférences : Zoom renforce la sécurité de sa plate-forme


Rédigé par Siham MDIJI le Vendredi 30 Octobre 2020

Le spécialiste de la visioconférence, Zoom, a annoncé le déploiement du chiffrement de bout en bout pour permettre une confidentialité et une sécurité robuste sur sa plate-forme.



Visioconférences : Zoom renforce la sécurité de sa plate-forme
La start-up californienne Zoom a annoncé, mardi 27 octobre, le déploiement du chiffrement de bout en bout (E2EE) pour toutes les visioconférences, que ce soit sur les appareils mobiles ou sur les ordinateurs. 

Après avoir été critiquée pour ses failles en matière de sécurité et de confidentialité, la direction de Zoom a expliqué que la mise en place de ce chiffrement est immédiatement disponible pour les utilisateurs sous Windows, macOS et Android. Néanmoins, sur iOS, la fonction aura un peu de retard puisque le chiffrement ne devrait être déployé que lorsqu’Apple aura approuvé une mise à jour de Zoom. 

«Cette fonctionnalité a été très demandée par nos clients, et nous sommes ravis de la mettre en place», a déclaré Jason Lee, responsable de la sécurité des systèmes d’information de Zoom.

En juin dernier, Zoom avait annoncé un chiffrement uniquement pour les comptes payants, avant de l’étendre également pour les comptes gratuits.

Système de sécurité plus rassurant 
Zoom, dont la popularité a explosé avec la crise sanitaire, génère des clés de chiffrement individuelles, utilisées pour chiffrer les appels vocaux et vidéo entre les participants à la conférence. 

C’est-à-dire qu’avec cette technique, seuls les participants peuvent avoir accès aux échanges qui se déroulent lors d’une réunion. Ni Zoom, ni une entité tierce, ne peut y accéder. L’entreprise a expliqué, dans le détail, que «le serveur de réunion cloud de Zoom génère des clés de chiffrement pour chaque réunion et les distribue aux participants en utilisant les clients de la plateforme au fur et à mesure qu’ils se joignent». «Avec le nouveau E2EE de Zoom, l’hôte de la réunion génère des clés de chiffrement et utilise la cryptographie à clé publique pour distribuer ces clés aux autres participants de la réunion», a-t-elle ajouté. 

En phase de test
Le nombre de participants aux appels chiffrés sera limité à 200 personnes durant la phase de test, qui dure 30 jours. Cet aperçu sera, par ailleurs, effectué par Zoom et Keybase, fabricant d’un système de messagerie cryptée de bout en bout et de stockage dans le cloud. En mai dernier, Zoom avait annoncé son acquisition de la société Keybase, dans le but de chiffrer les discussions de bout en bout. 

Il est à noter qu’en activant cette option dans les paramètres de l’application, d’autres fonctionnalités seront désactivées, à savoir les sondages, les réactions aux réunions, l’enregistrement dans le cloud ou encore la transcription automatique des conversations. 

Siham MDIJI