L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






International

Variant Omicron : La Chine reconfine plusieurs villes dont Shenzhen


Rédigé par Emma Larbi (Journaliste stagiaire ) le Mardi 15 Mars 2022

La mégalopole chinoise de 17 millions d’habitants, Shenzhen, a été reconfinée pour lutter contre le variant Omicron après le signalement de 66 nouveaux cas.



Variant Omicron : La Chine reconfine plusieurs villes dont Shenzhen
La Chine, dont les habitants ont déjà connu plusieurs confinements drastiques pour lutter contre la crise du Covid-19, fait face à un retour de l’épidémie et du variant Omicron. Le gouvernement annonçait ses chiffres les plus hauts depuis le début de la pandémie, en 2020. Les autorités de Shenzhen ont décidé de reconfiner l’ensemble de la ville, y compris l’industrie, pour étouffer les foyers épidémiques. La proximité géographique avec l’île de Hong Kong, qui comptabilise 280.000 contaminations depuis décembre dernier est sans doute à l’origine des contaminations à Shenzhen.

La ville est un centre technologique du Sud de la Chine. La fermeture brutale des usines fait craindre des problèmes d’approvisionnement en pièces technologiques. Le principal fournisseur électronique d’Apple, l’entreprise taiwanaise Foxconn, a dû fermer sa principale usine basée à Shenzhen et a indiqué délocaliser sa production le temps nécessaire vers d’autres sites de productions. L’entreprise employait plusieurs dizaines de milliers de travailleurs à Shenzhen, un coup dur pour ces travailleurs privés d’emploi pour une durée indéterminée.

Ce confinement impacte aussi le secteur boursier. La ville est le siège de plusieurs entreprises comme le géant Huawei. La bourse technologique de Hong Kong s’est vue subitement reculer.

Shenzhen n’est pas la seule ville à se voir reconfiner, neuf autres villes ont, elles aussi, été reconfinées, comme Yanji, une ville de 700.000 habitants proche de la frontière coréenne. De nombreuses villes comme Shangaï font aussi face à des restrictions, fermetures des écoles, de certaines entreprises, de centres commerciaux, reconfinement de certaines résidences ou quartiers, etc.

Si la Chine fait face à un retour de l’épidémie, elle comptait mardi, selon les autorités, 5280 nouveaux cas en 24h. Il s’agit de son chiffre le plus élevé depuis le début de la crise du Covid-19 mais qui reste largement en deça de la plupart des décomptes d’autres pays.

Ce chiffre est en partie explicable par le silence de plusieurs provinces sur leurs nombres de cas, qui craignent d’être stigmatisées et montrées du doigt. La Chine applique depuis l’émergence du Covid une politique « zéro tolérance » face à la pandémie et impose des mesures drastiques à ses habitants pour éteindre les foyers épidémiques le plus rapidement possible.