Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Valérie Pécresse loue le rapprochement entre le Maroc et Israël


Rédigé par Anass Machloukh le Dimanche 31 Janvier 2021

Dans le sillage des réactions internationales sur la reprise des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, l'ex ministre française et présidente de la région " Île de France" Valérie Pécresse a salué le rapprochement entre les deux pays, en le qualifiant d'un acte "porteur d'espoir et de paix".



La reprise des relations entre le Maroc et Israël n’a eu de cesse de susciter les réactions positives à l’échelle internationale. Après le soutien officiel de l’administration américaine exprimée ouvertement par le conseiller à la sécurité nationale aux accords signés entre Rabat et Tel Aviv, plusieurs personnalités politiques en France ont salué ce rapprochement. Valérie Pécresse, ancien ministre de Nicolas Sarkozy, et présidente de conseil de la Région « île de France », s’est prononcée sur le sujet en ne cachant pas son enthousiasme. Pour l’ancienne député, l’ouverture d’une nouvelle page dans les relations marocco-isréliennes ne manquerai pas de renforcer la paix dans le monde arabe.

« La réconciliation entre le Maroc et Israël est un acte diplomatique tellement porteur d’espoir et de paix, qu’il faut en parler », a-t-elle déclaré sur page Tweeter, en réaction à la suspension d’une émission sur ce sujet dans la radio communautaire Beur FM. Laquelle avait sanctionné Rose Ameziane et Malek Yettou, deux journalistes animateurs pour avoir rencontré l’ambassadeur par intérim d’Israël en France pour préparer une émission sur les accords signés avec le Maroc.

Rappelons qu’après la signature de quatre accords scellant la reprise officielle des relations diplomatiques, le Maroc et Israël entendent développer leur coopération bilatérale dans plusieurs domaines. Les échanges entre les responsables gouvernementaux des deux pays se sont multipliées dont le récent a eu lieu entre le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita avec Meir Ben Chabat, conseiller israélien à la sécurité national. Ce dernier se rendra au Maroc à la tête d’une délégation au mois de février