Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Vaccination : Le Maroc passe à la vitesse supérieure


Rédigé par Anass Machloukh le Jeudi 11 Février 2021

Les personnes de première ligne ont d’ores et déjà commencé à recevoir leur première dose, au moment où les stocks de vaccin devraient se renforcer avec un nouvel arrivage.




Le Maroc semble se préparer à passer à la vitesse supérieure dans la campagne de vaccination, qui bat actuellement son plein. Ce sont 746.116 personnes qui ont reçu leurs premières doses jusqu’au 10 février, et les chiffres quotidiens ne cessent d’augmenter. Plus de 135.935 personnes vaccinées ont été recensées rien que pour la journée du 10 février.

La cadence actuelle de vaccination a placé le Royaume à la 18ème place à l’échelle internationale derrière les Etats-Unis, la Chine, la Russie et quelques pays européens comme la France et l’Espagne. Ainsi, des sources proches du dossier nous ont indiqué que le Maroc pourrait atteindre un million de personnes vaccinées d’ici la fin de cette semaine, compte tenu que la moyenne quotidienne de personnes vaccinées frôle les 80.000. Des données qui confortent cette hypothèse d’autant plus que les autorités sanitaires ont élargit la tranche d’âge des personnes bénéficiaires.

Au tour des « frontliners » de moins de 40 ans

Après un démarrage réservé au personnel de première ligne de plus de 40 ans, à savoir le personnel médical, les forces de l’ordre, l’éducation nationale, en plus des personnes de plus de 75 ans, les autorités sanitaires ont élargi la limite d’âge pour les « frontliners » pour inclure les personnes de moins de 40 ans. Les centres de vaccination ont d’ores et déjà commencé à élargir leur cible, comme c’est le cas à Rabat, où une responsable au CHU Ibn Sina nous a confié que les services de l’établissement hospitalier ont commencé dès le jeudi 11 février à vacciner les médecins et le personnel soignant de mois de 40 ans. Idem pour la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. « Il n’y a plus de limite d’âge pour les personnes de première ligne », nous a confirmé une source de la Direction régionale de la Santé, sans pour autant nous renseigner s’il en est de même pour les personnes âgées.

Quant à Casablanca, les équipes de l’hôpital Ibn Rochd attendent encore, « nous n’avons pas encore pu commencer, nous sommes toujours en stand-by », nous a précisé la responsable de la communication. En parallèle, le Conseil régional de l’Ordre des médecins a invité les praticiens libéraux âgés de mois de 40 ans à rejoindre la Faculté de médecine dès ce samedi 13 février pour se faire vacciner.

4 millions de doses d’Astrazeneca en route

L’élargissement de la catégorie des personnes bénéficiaires intervient au moment où une nouvelle livraison de lots de vaccin Astrazeneca serait en cours d’acheminement. Des sources concordantes nous ont indiqué que le Royaume devrait recevoir 4 millions de doses dans les 48 heures. Selon une source proche du dossier, cette seconde livraison serait, au moment où nous écrivions ces lignes, en cours de chargement à bord d’un Dreamliner de la Royal Air Maroc à Mumbai. Les réserves en vaccin du Royaume se trouveraient renforcées, permettant la continuité de la campagne sans crainte d’interruption.