L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Union Européenne : Les Marocains, 2èmes à décrocher leur permis de séjour


Rédigé par Mohamed ELKORRI le Jeudi 11 Août 2022

Au titre de l’année 2021, les pays membres de l’Union Européenne (UE) ont délivré 2.952.300 permis de résidence à des citoyens extra-communautaires, soit une hausse de 31% par rapport à 2020, a indiqué mardi l’Office européen de statistiques, Eurostat. Détails.



Par pays ayant fourni le plus de titres de séjour, la Pologne au premier rang avec 967.300 permis de séjour octroyés en 2021, soit un tiers du total, suivie par l’Espagne avec 371.800 ou 13% et la France avec 285.200 ou 10%. Par ailleurs, l’Italie a connu la progression la plus importante, passant de 105.700 en 2020 à 274.100 octrois de permis en 2021, soit une évolution de 159%. Derrière elle, figure la Finlande qui, avec une hausse de 132%, est passée de 24.800 en 2020 à 57.300 en 2021. La Pologne s’affiche encore en étant troisième, avec une augmentation de 62%, passant de 598.000 en 2020 à 967.300 en 2021.

Dans le sens inverse, trois pays ont abaissé la délivrance de permis de séjour en 2021 par rapport à 2020. Il s’agit de l’Allemagne avec une baisse de 41%, passant ainsi de 312.000 en 2020 à 185.200 en 2021, de la Lituanie avec -7%, soit 22.500 en 2020 à 21.000 en 2021, et de la Croatie (-4%, de 35.100 à 33.600).

Les nationalités bénéficiaires

Quant au podium des nationalités bénéficiaires de ces permis de séjour de l’UE, ce sont les Ukrainiens qui se sont vu délivrer le plus de permis de séjour, avec 875.800, dont 730.470 (83%) rien que de la part de la Pologne. Plus de 80% de ces permis (88%) l’ont été pour des raisons liées à l’emploi. Les ressortissants marocains y figurent deuxièmes, avec 150.100 permis de séjour obtenus en 2021, dont 59% de ce total ont été délivrés pour des raisons familiales, 13% pour études, 19% pour des buts liés à l’emploi et 9% pour une variété des raisons. Les Bélarusses sont les troisièmes, en totalisant 149.000 titres de séjour. Ils sont suivis par l’Inde au quatrième rang avec 110.600, la Russie s’affiche au cinquième rang avec 86.800 titres de séjour.

Qui délivrent le plus les permis de séjour aux Marocains ?

Les détenteurs de la nationalité marocaine ont pu décrocher un total des titres de séjour en 2021, de 150.100 titres, dont 50% ont été octroyés par l’Espagne. Plus tôt en 2022, un rapport de l’Institut national de la statistique (INE) a indiqué qu’un total de 114. 012 étrangers résidant en Espagne ont acquis la nationalité du pays en 2021, dont 30%, soit 42.000 sont Marocains.

En outre, les Marocains constituent la première communauté étrangère légalement installée en Espagne, avec un taux de 16%, soit environ 880.000 individus. En 2021, près de 38.342 étrangers résidant sur le sol belge ont pu acquérir la nationalité du pays hôte, selon le Centre fédéral de la migration de la Belgique. Les Marocains s’accaparent de la première place du Top 3 des bénéficiaires, et représentent 9% du total, devançant de peu les Syriens avec 3.287 en 2021.

«Depuis 20 ans, les Marocains sont, de façon constante, les plus nombreux à obtenir la nationalité belge.», avait mentionné l’institution dans son rapport. En 2020, l’UE a recensé 68.900 Marocains à avoir obtenu les nationalités de ses pays membres, caracolant en tête des ressortissants des pays tiers avec une proportion d’à peu près 10% des naturalisés, d’un total de 729.000 personnes.

La France s’obstine pour les visas Schengen

La France continue à mener sa politique restrictive dans la délivrance des visas au profit des Marocains et des Maghrébins en général. Une mesure qui suscite le désarroi de la diaspora dans l’Hexagone ainsi que leurs familles. En effet, des demandeurs de visa courte durée se sont vus rejeter leurs demandes, pour des raisons, selon les indignations observées sur la Toile, «infondées».

Ces restrictions ont vu le jour, en représailles à des décisions politiques, que la diaspora marocaine établie en France et leurs proches payent cher les conséquences. Dans ce contexte, Cécile Duflot, ancienne ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, a reproché à l’Ambassade de France au Maroc, par un tweet, son manque de « discernement et de coeur », après avoir repris une réclamation d’une citoyenne marocaine à qui l’on a refusé les visas à sa famille, qui souhaitait se rendre à Paris pour assister au mariage de son frère.

 








🔴 Top News










 
Other