Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Un mode de vie très apprécié par les marocains

Télétravail et confinement


Rédigé par A. CHANNAJE le Mardi 14 Avril 2020

25% des marocains actifs continuent à se rendre quotidiennement à leur lieu de travail et 90% souhaitent intégrer le télétravail dans leur quotidien.



Un mode de vie très apprécié par les marocains
Depuis la déclaration de l’état d’urgence sanitaire au Maroc, le 20 mars dernier, pour faire face à l’ampleur de la pandémie du Covid-19, plusieurs entreprises et entrepreneurs ont pris la décision de se mettre au télétravail, une démarche qui consiste à permettre aux cadres d’exercer leurs tâches professionnelles à distance.

Dans ce contexte, le portail de e-recrutement, ReKrute.com, a réalisé une enquête sur les conditions de travail des cadres pendant le confinement. L’objectif est de mesurer l’impact du télétravail sur les entreprises pendant le coronavirus et connaitre la perception des cadres marocains, sur ce mode de travail.

L’étude indique que 56% des cadres au Maroc sont en télétravail durant ces temps de confinement, 24% travaillent toujours depuis leurs bureaux, 6% sont en congés payés et 6% sont malheureusement en congés sans soldes. 48,61% des cadres en télétravail sont des jeunes entre 25 et 34 ans et 66% de ceux en congés sans solde sont ces mêmes jeunes.

L’enquête révèle également que 42% des cadres en télétravail, utilisent le matériel informatique de leurs entreprises et 19% travaillent avec leur propre matériel. En outre, 20% des cadres travaillent avec le téléphone de leur entreprise contre 19% qui travaillent avec leur propre téléphone.

33% des cadres en télétravail n’ont pas d’espace bureau.Cependant, ReKrute.com fait remarquer que 33% des cadres en télétravail n’ont pas d’espace bureau. Ce qui pourrait influer sur leur productivité et la qualité de leur travail. Dans ce registre, 54% des cadres déclarent qu’ils sont productifs en télétravail contre 14% qui ne le pensent pas.

Sans surprise, les jeunes ayant entre 25 et 34 ans sont les plus à l’aise avec le télétravail et attribuent une note moyenne de 3,66/5 à leur niveau de productivité. Par contre, les cadres ayant 55 ans et plus se sentent moins à l’aise avec l’outil et attribuent une note moyenne de 3,2 /5 à leur niveau de productivité. Et ce pour les raisons suivantes : mauvaise connexion, gestion des enfants, stress et/ou l’angoisse, démotivation ou inadaptation des outils.

L’enquête montre, en outre, que 50% des entreprises ont mis plus de 80% de leurs employés en télétravail, et prés de 24% ont mis entre 50% et 80% de leurs salariés en télétravail contre 27% seulement qui ont mis moins de 50% de leurs employés en télétravail.

Parmi les secteurs qui ont déployé le télétravail, figure le secteur IT qui comporte 15% des entreprises qui ont mis en oeuvre le télétravail en quelques jours, 8% font partie du secteur Education / Formation, 7% du secteur Conseils / Etudes et 16% font partie du secteur Banque / Finance.

54% des cadres satisfaits

Ceci dit, l’enquête indique que 13% des cadres sont très satisfaits de ce mode de travail et déclarent que c’est un outil de travail extraordinaire, 41% sont satisfaits et déclarent que c’est un bon outil de travail. Cependant, 46% des cadres pensent, qu’il faut l’améliorer davantage, ou carrément l’éviter.

Il en résulte, par ailleurs, que 90% des Marocains, souhaitent intégrer ce mode de travail dans leur quotidien. 43% des cadres sont prêts à travailler à domicile plus de 3 jours par semaine et presque 50% sont prêts à le faire mais 1 ou 2 jours maximum par semaine. 7% seulement ne sont pas prêts à travailler à domicile. L’enquête a également fait le point sur les principaux avantage de télétravail, à savoir, notamment, le gain de temps et la souplesse dans l’organisation du travail (19%), le meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle (18%), et la réduction du stress et de la fatigue (16%).

Mais qu’en est-il des inconvénients du télétravail ? Selon l’enquête de ReKrute.com, 27% des cadres pensent au débordement du temps de travail sur sa vie personnelle comme premier inconvénient du télétravail. 24% ont déclaré que l’isolement est l’inconvénient qui les dérange le plus dans le télétravail.

A. CHANNAJE

  


Dans la même rubrique :
< >