Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Un journal zimbabwéen vante les actions du Maroc en faveur du football africain


Rédigé par la rédaction (avec MAP) le Lundi 22 Février 2021



Un journal zimbabwéen a mis en exergue, dans un article sous le titre : "Les grands plans de la Fédération Marocaine pour le football africain», les actions du Maroc en faveur du développement et de l'accompagnement du football sur le continent africain.

Le choix porté sur l'Afrique «n’a pas été le fruit du hasard, car parmi les piliers de la politique étrangère du Maroc, on trouve la coopération africaine», lit-on dans l'article du quotidien «The Financial Gazette» publié dimanche, notant que le Maroc qui a choisi de «prêcher par l'exemple, se trouve désormais au cœur du football africain».

Il ajoute que «lorsque la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) a signé des accords avec les fédérations de football du Burkina Faso, de la Gambie, du Rwanda et du Burundi en 2015, peu de personnes auraient deviné que c'était le début d'une ère de diplomatie du football qui se traduira par la transformation du beau jeu sur le continent».

Six ans après, plus de 40 accords de ce type ont été conclus avec des fédérations appartenant aux différents pays du continent, distinguant le Maroc comme un chef de file de la politique étrangère progressiste en Afrique, soutient le journal.

Il note également que «la quasi totalité de ces accords a été prolongée en 2019, ce qui illustre l'importance et l'efficacité de ce type d'accords de partenariat».

Par ailleurs, poursuit le quotidien, «le retour du Royaume à l'Union Africaine, grâce à la diplomatie visionnaire de SM le Roi Mohammed VI, a constitué une base solide qui a permis à la FRMF de faire ce choix stratégique en renforçant la politique de coopération internationale avec ses homologues en Afrique».

La construction d'infrastructures sportives, l'échange de bonnes pratiques, la formation du personnel technique et administratif, l'accueil de stages de formation pour la préparation des sélections nationales, ainsi que l'arbitrage ou l'organisation de matches amicaux entre les différentes catégories d'équipes nationales, sont parmi les aspects couverts par les accords de partenariat entre le Maroc et ses confrères africains, rappelle le quotidien.

«Cette stratégie internationale de la FRMF ne consiste pas seulement à signer des conventions, mais surtout à mener des actions sur le terrain pour développer le football africain», insiste-t-il.

Il ajoute que la FRMF «a développé et soutenu des projets de construction de terrains de football, notamment au Burkina Faso (Ziniaré), où le projet est finalisé, mais aussi à Sao Tomé (Riboque), où le terrain est en cours de finalisation. D'autres projets d'aménagement de terrains sont en cours de déploiement ou seront prochainement lancés, notamment à Djibouti et au Togo».

En outre, ajoute la publication, plusieurs équipes se sont préparées pour le CHAN 2018 au Maroc, tandis que cinq équipes qualifiées pour la CAN U20 en Mauritanie se sont également préparées dans le Royaume, dont le Niger, la Gambie, le Burkina Faso et le Cameroun.

Le Maroc met également à la disposition des fédérations africaines et de leurs joueurs ses compétences médicales, offrant la possibilité de se faire soigner dans la clinique ultramoderne du complexe de football Mohammed VI, note-t-elle.

Citant le président de la FRMF, Fouzi Lekjaâ, le journal signale que «les équipes nationales africaines sont les bienvenues pour passer des stages et profiter des évolutions technologiques et des infrastructures existantes au Complexe Mohammed VI, parce que dans tous les cas le succès au niveau de notre continent ne peut être que collectif».
 

  


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 28 Février 2021 - 21:12 DHJ-RCA (0-0) : Les Jdidis…mission accomplie !