Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Un Boeing 737 MAX dérouté à cause d'un problème de réacteur


Rédigé par Hajar Lebabi le Samedi 26 Décembre 2020

Un avion de ligne Boeing 737 MAX d'Air Canada, qui assurait la liaison Arizona-Montréal, a dû être dérouté en raison d'un problème au niveau du réacteur, a indiqué la compagnie. Au Maroc les avions "stars" de Boeing sont toujours cloués au sol.



Un Boeing 737 MAX dérouté à cause d'un problème de réacteur
L'équipage a reçu, peu après le décollage, «une indication moteur et a pris la décision d'arrêter un réacteur conformément à la procédure d'exploitation en pareille situation», a-t-on précisé auprès d'Air Canada.

L'appareil a ensuite été dérouté vers la ville de Tucson, dans l'Arizona, où il a atterri sans incident et y demeure toujours, ajoute la compagnie, relevant qu'il s'agit d'un vol non-commercial.

Selon des médias, une baisse de pression hydraulique dans le réacteur gauche de l'avion serait à l'origine de l'incident.

L'exécutif canadien avait approuvé dernièrement une série de modifications apportées à la conception du Boeing 737 MAX, cloué au sol depuis 21 mois à la suite de deux accidents qui avaient coûté la vie à 346 personnes.

Les autorités compétentes n'ont toujours pas donné le feu vert pour les vols commerciaux des appareils de ce genre achetés par les compagnies Air Canada, Westjet et Sunwing.

Le Maroc maintient ses Boeing 737 MAX cloués au sol

L'Administration Fédérale de l’Aviation américaine (FAA) avait autorisé le 737 Max de Boeing à reprendre les airs de nouveau et à transporter des passagers, après une interdiction qui a duré 20 mois suite à deux accidents mortels ayant impliqué ce best-seller du constructeur aéronautique américain.

Néanmoins, au Maroc, les choses ne sont pas à l'identique. Les deux Boeing 737 MAX de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) sont immobilisés depuis mars 2019.

«Pour remettre en service ces deux avions, il faut passer par un long processus», nous avait indiqué que une source autorisée de la RAM. Et d'ajouter que c'est «la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC), qui peut prendre cette décision».

Cela dit, il convient de noter que la RAM a été la 1ère compagnie à avoir cloué au sol ses B 737 MAX suite à l’accident d’Ethiopian Airlines survenu le dimanche 10 mars 2019. Le soir même, les B 737 MAX de la RAM ne volaient plus.

  


Dans la même rubrique :
< >