L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



International

USA : La « guerre contre le terrorisme » vise les activistes pro-Palestine


Rédigé par L'Opinion Mercredi 8 Novembre 2023



Au lendemain du 7 octobre, les politiques répressives d’après le 11 septembre ont fait leur grand retour alors que le gouvernement américain vise les activistes et les communautés palestinienne, arabe et musulmane.

Ces dernières semaines, le monde a vu Israël commettre un génocide et un nettoyage ethnique en Palestine. Les crimes de guerre d’Israël à Gaza, notamment le bombardement aveugle de cibles civiles, la guerre chimique, et la coupure de tout accès à l’électricité, ont engendré des milliers de morts.

Un génocide alimenté par la Maison-Blanche et le président Biden, qui a demandé au Congrès de nouvelles mesures d’aide financière et militaire « sans précédent » pour Israël, en sus des 3,8 milliards$  d’aide militaire annuelle fournis déjà à Israël.

Ces vingt dernières années, les cadres de sécurité nationale ont accentué l’utilisation de la surveillance tout en réprimant la dissension.

Ainsi, il n’est guère surprenant que le FBI et les autres agences visent une fois de plus les voix qui prennent position pour la Palestine.

Après le 11 septembre, le gouvernement a instauré des politiques de surveillance de masse et érodé les libertés publiques. Les communautés musulmane, du Moyen-Orient et d’Asie du Sud ont été soumises à de nombreuses atteintes à leurs droits, notamment via le profilage discriminatoire et la surveillance en raison de leur identité.

Ce modèle d’intense surréaction gouvernementale, qui perdure à ce jour, a été peaufiné ces vingt dernières années et continue à menacer les communautés musulmane, arabe et palestinienne.
 
D’après MEE



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Juillet 2024 - 17:51 Palestine : Hamas arrête les négociations







🔴 Top News