Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Trend Micro : 16,2 millions de menaces par e-mail bloquées au Maroc

Cybersécurité


Rédigé par Nabil LAAROUSSI le Jeudi 8 Octobre 2020

Au cours du premier semestre 2020, la société japonaise de cybersécurité, Trend Micro Incorporated, a détecté plus de 4,5 millions d’applications mobiles malveillantes au Maroc.



Trend Micro : 16,2 millions de menaces par e-mail bloquées au Maroc
C’est dans un rapport de synthèse semestrielle, publié mardi, que Trend Micro Incorporated a révélé qu’en l’espace de seulement six mois, Trend Micro a réussi à bloquer plus de 16,2 millions de menaces envoyées par e-mail au Maroc.

Le rapport semestriel de Trend Micro a également révélé que plus de 4,5 millions d’applications mobiles malveillantes avaient été détectées au Maroc, tandis que les solutions Trend Micro bloquaient près de 600.000 URL malveillantes auxquelles les utilisateurs accédaient.

« La pandémie a grandement contribué à accentuer les attaques perpétrées par les cybercriminels », a déclaré Mahmoud Safwat, directeur national de Trend Micro Maroc, soulignant que « les responsables informatiques devraient adapter leurs stratégies de sécurité et les affûter de manière à pouvoir tenir compte des nouvelles menaces nées durant cette conjoncture particulière ».

A ce propos, M. Safwat explique qu’il faudrait non seulement se focaliser davantage sur la protection des terminaux distants, mais aussi sur la sécurité des systèmes de « cloud », sur les modèles d’identification des utilisateurs et sur les VPN. 

En outre, le géant japonais de la sécurité informatique recommande aux responsables informatiques de prévoir des sessions de formation et de sensibilisation destinées aux employés travaillant à distance et prévoir ainsi une première ligne de défense qui soit encore plus efficace.

L’augmentation de cyberattaques, résultat du confinement
Sur le plan international, Trend Micro a réussi à bloquer, au cours du premier semestre 2020, pas moins de 27,8 milliards de cybermenaces à travers le monde. Près de 93 % de ces menaces étaient transmises par e-mail. Les détections réalisées par la solution Business Email Compromise (BEC) développée par Trend Micro ont augmenté de 18 % par rapport au second semestre 2019, en grande partie à cause de la nouvelle conjoncture sanitaire mondiale qui oblige le personnel à travailler depuis son domicile et qui le rend, de fait, beaucoup plus exposé aux menaces.

Parmi toutes les cyberattaques relevées au cours du premier semestre, les logiciels de rançon ont constitué une menace à la fois récurrente et constante. Trend Micro a constaté une augmentation de 36 %, par rapport à la même période de l’année dernière, qui est liée à l’utilisation d’une nouvelle famille de logiciels de rançon.

Trend Micro a également observé une augmentation de 16 % des vulnérabilités constatées au niveau des systèmes de contrôle industriel (ICS). Une situation qui représente désormais un défi majeur pour les propriétaires d’usines intelligentes, mais aussi pour toutes les entreprises qui exploitent et utilisent des environnements de type IIoT (Internet industriel des objets).

Nabil LAAROUSSI