Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Transport en commun : les récalcitrants seront attendus au tournant

Casablanca


Rédigé par Kenza AZIOUZI le Mercredi 26 Août 2020

Bien que la majorité des Marocains respectent les mesures sanitaires, il existe néanmoins des indisciplinés, notamment dans les transports en commun.



Transport en commun : les récalcitrants seront attendus au tournant
Dans la ville blanche, la situation se corse. En raison de la hausse inquiétante des cas de contamination au Coronavirus, le ministère de l’Intérieur a mis en place de nouvelles restrictions, et a ordonné la réduction de la capacité de tous les transports publics voyageurs à 50% au lieu de 75%. Les autorités veillent au respect de cette nouvelle mesure ainsi que d’autres, dont le port du masque.

A cet effet, les différentes entreprises des transports concernées avaient pris un ensemble de mesures visant à réduire le nombre des usagers du tramway et des bus de transport urbain sans oublier les taxis, avec une capacité qui correspond à 50%.

Une décision qui ne réjouit guère les taximen, qui souffrent d’ores et déjà de la baisse des clients depuis l’arrivée de la pandémie liée au Covid-19. « A ce rythme, je ne sais plus du tout comment m’en sortir. La situation est stagnante, même plus, elle empire », déplore Khalid, chauffeur de taxi.

Qu’à cela ne tienne, les conducteurs mécontents seront quand-même sanctionnés s’ils ne respectent pas ces mesures. Leur véhicule et le retrait du permis de conduire seront confisqués. De nombreuses mesures de précaution, notamment pour les bus et le tramway ont été mises en exécution. En effet, les opérations de stérilisation ont continué à être menées pour les bus et les tramways afin d’empêcher la propagation du nouveau Coronavirus. En somme, la société désinfecte et stérilise les bus tous les soirs en fin de journée de travail, notamment tout ce qui a trait aux passagers, distribue du liquide de stérilisation à ses employés, en plus d’éviter les rassemblements d’utilisateurs dans les gares ou stations.

Les tramways sont désinfectés jour et nuit, à chaque arrêt aux gares terminales de Sidi Moumen, Bernoussi et Aïn Diab. Et pas que, les distributeurs automatisés et les portails d’accès sont également désinfectés et stérilisés, ainsi que toutes les agences commerciales.

Casa-Baia

En ce qui concerne les opérations de désinfection, c’est la SDL Casa Baia (ou Casa-Environnement) qui était, pendant et après la période du confinement, aux commandes pour mener les actions d’hygiène dans la métropole.

Au quotidien, des opérations de désinfection quotidiennes étaient organisées au profit des taximen en circulation. En plus des opérations de désinfection au bureau de pointage sur boulevard Roudani, la SDL Casablanca Baia a équipé 5 zones (Hay Hassani, Aïn Chock, Anfa, Sidi Othmane et Sidi Bernoussi) de citernes de 1.000 litres chacune pour la désinfection. Le désinfectant est mis à la disposition des taxis, mais aussi des agents de la promotion nationale, agents des forces de l’ordre, centres de santé, transport sanitaire, associations, et bien d’autres.

Kenza AZIOUZI

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 21:03 De nouvelles mesures restrictives à Nouaceur