L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Transactions par cartes : Bon cru pour le Centre Monétique Interbancaire en 2021


Rédigé par Abdellah MOUTAWAKIL le Jeudi 20 Janvier 2022

Le secteur de la monétique a enregistré un exercice 2021 dans le vert. Le réseau du Centre Monétique Interbancaire (CMI) a géré 442,2 millions d’opérations lors de l’année écoulée, équivalant à 317,6 milliards de DH, soit des hausses respectives de près de 18% et de 15,4%.



Les opérateurs du secteur de la monétique se félicitent des belles performances en 2021. L’année dernière, « l’activité monétique marocaine globale a connu une reprise remarquable », note le CMI. Son volume global est en progression significative par rapport à l’année 2020, avec une hausse de 17,9% du nombre d’opérations et de 15,4% du montant global, soit 442,2 millions d’opérations pour un montant global de 317,6 milliards de DH.

En plus, le nombre de cartes bancaires émises par les émetteurs marocains a atteint 17,9 millions de cartes en circulation, dont presque déjà 10,9 millions avec la fonctionnalité du sans contact. A noter également que l’activité domestique des cartes marocaines poursuit sa progression avec 17,6% en nombre d’opérations et 15,1% en montant global.

Pour sa part, l’activité paiement s’est montrée plus dynamique que l’activité retrait, avec une progression des paiements en hausse de 32,1% en nombre d’opérations et de 25,5% du montant global, tandis que l’activité retrait a connu une progression de 13,8% en nombre d’opérations et de 14% en montant global durant l’année 2021 par rapport à l’année 2020.

Hausse du sans contact

S’agissant des cartes étrangères, leur activité a également renoué avec une tendance haussière malgré le Covid et les nombreux épisodes de fermeture des frontières. En effet, selon le CMI, l’usage des cartes bancaires étrangères a enregistré une progression de 29,1% en nombre d’opérations et de 23,5% en montant global par rapport à l’année 2020, pour s’établir à 14,4 milliards de DH. Quant à l’activité des cartes marocaines à l’international, elle s’inscrit elle aussi en hausse de 25% en nombre d’opérations et de 28% en montant global.

Par ailleurs, renseigne le CMI, «le paiement via Internet est resté sur un trend fort ascendant ». Il est ainsi noté une progression de 45% du nombre d’opérations et de 28,1% du montant global durant l’année 2021. Ce montant dépasse 7,7 milliards de DH. Enfin, le CMI se félicite de « l’adoption progressive, mais forte, du paiement sans contact [qui] se poursuit ».

On est ainsi passé d’un ratio contactless de 15% en nombre et de 6,3% en montant durant l’année 2020 à un taux de 35,6% en nombre et de 17,7% en montant durant l’année 2021. Les flux des opérations au niveau des commerçants et sites marchands a également enregistré une hausse avec près de 112 millions d’opérations enregistrées lors de l’exercice 2021.

Des transactions qui couvrent tant les cartes marocaines qu’étrangères, pour un montant global de 46 milliards de DH, soit une hausse de 32,1% en nombre d’opérations et de 24,8% en termes de montant par rapport à 2020. Les secteurs de la grande distribution et de l’habillement représentent les principales activités en termes de paiement par carte, avec respectivement des taux de 25,2% et de 10,6%.

325,3 milliards de DH retirés depuis les GAB en 2021

Sur un tout autre registre, l’extension du réseau GAB semble avoir atteint sa maturité, en témoigne le ralentissement enregistré au niveau de l’installation de nouveaux terminaux avec seule seulement 206 nouveaux GAB durant l’année 2021, soit une légère hausse de 2,7% par rapport à fin 2020. Actuellement, le Royaume compte en tout 7.940 guichets automatiques de billets, constate le CMI.

Les villes les mieux équipées sont : Casablanca avec 1.545 GAB, Marrakech (662), Rabat (649), Tanger (473), Agadir (415) et Fès (398). Le réseau GAB a réalisé, durant l’année écoulée, quelque 328,6 millions de retraits effectués par les cartes bancaires marocaines et étrangères, en progression de 14%, pour un montant global de 325,3 milliards de DH, en croissance de 14,2%. Soit une activité mensuelle moyenne de 4.126 opérations de retrait pour un montant global de 4,1 millions DH pour chaque GAB.

Dans ce total, poursuit le CMI, les opérations de retraits par cartes marocaines sur les guichets automatiques au Maroc ont totalisé, durant l’année 2021, 322,9 millions d’opérations pour un montant de 317,2 milliards de DH, en progression de 13,8% en nombre d’opérations et une hausse de 14 % en montant par rapport à l’année 2020. Le CMI indique que « le Ratio du nombre de cartes émises au Maroc par GAB, défini par le rapport de l’encours des cartes bancaires marocaines sur le nombre des GAB installés, ressort à 2.258 » à fin 2021.


Abdellah EL MOUTAWAKIL

Repères

5,4 milliards de DH dépensés à l’étranger
Durant l’année 2021, les cartes marocaines à validité internationale ont réalisé 12,9 millions d’opérations en devises à l’étranger ou sur des sites marchands étrangers, retraits et paiements, pour un montant global de 5,4 milliards de DH, en progression de 25% en nombre d’opérations et de 28% en montant par rapport à l’année 2020.
 
E-commerce : forte croissance des transactions
Les commerçants et « e-Marchands » affiliés au CMI ont enregistré, durant l’année 2021, pas moins de 111,9 millions d’opérations de paiement par cartes bancaires marocaines et étrangères, pour un montant global de 46 milliards de DH, en croissance de 32,1% en nombre d’opérations et de 24,8% en montant par rapport à l’année 2020. Les sites marchands et sites des facturiers affiliés au CMI ont réalisé 20,7 millions d’opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 7,7 milliards de DH durant l’année 2021.

L'info...Graphie


Cartes bancaires


Où les Marocains dépensent-ils leur argent ?
 
Les observations du CMI font ressortir que les paiements par cartes bancaires marocaines se répartissent, en termes de volume, selon les secteurs d’activité suivants : d’abord dans la grande distribution (26,7%), suivie de l’Habillement (11,3%), viennent ensuite les stations services (7,7%). Derrière ce trio de tête, on retrouve les Meubles & Articles Electroniques (5,8%), les sommes dépensées dans les restaurants (5,8%), bien avant le secteur de la santé (5,7%). Les autres secteurs totalisent 36,9% des paiements par cartes bancaires marocaines, note le CMI.

Par ailleurs, poursuit la même source, «les opérations de paiements sur GAB par cartes marocaines pour le paiement des factures, des taxes et l’achat des recharges Télécom ont totalisé, durant l’année 2021, quelque 1,7 million d’opérations, pour un montant de 269,6 millions de DH, en régression de 17,7% en nombre d’opérations et aussi de 17,7% en montant par rapport à l’année 2020.
 

Réseau monétique


Le CMI explique le problème du double débit !
 
La semaine dernière, plusieurs détenteurs de cartes bancaires au Maroc ont constaté un double débit sur leurs comptes. Selon le Centre Monétique Interbancaire (CMI), il s’agit d’un problème rare qui provient d’une banque de la place. « J’ai été très surpris de constater que depuis quelques jours, il y a eu un double débit sur mon compte pour le même achat. J’en ai fait part à ma banque, qui m’a répondu après plusieurs jours qu’il s’agissait d’un problème général ». C’est le témoignage d’un client de la BMCI.

A l’instar de ce cas, un nombre important de détenteurs de cartes bancaires au Maroc ont eu droit à de très mauvaises surprises ces derniers jours, soit devant leur guichet automatique, soit au moment de consulter leur solde sur leurs applications bancaires. Des comptes ont en effet été débités deux fois lors des achats payés via les TPE (Terminal de Paiement Electronique).

A en croire des sources internes à la BMCI contactées par « L’Opinion », le « problème technique est résolu depuis lundi dernier ». Une information confirmée auprès de certains clients de la banque. Un problème rare mais qui n’est pas sans désagréments majeurs auprès des clients.

Il est à noter que durant l’été dernier, et pendant plusieurs semaines récemment, une anomalie liée au basculement dans le nouveau système informatique a sérieusement impacté certaines opérations à la BMCI, comme la simple consultation du solde auprès des guichets automatiques ou depuis les applications, qui ne sont pas toujours à jour.
 

3 questions à Ismaïl Bellali, Directeur Général du Centre Monétique Interbancaire


« Le problème du double débit ne concerne qu’une seule banque »
 
Le patron du CMI précise que le problème constaté sur le double débit n’est pas général et ne concerne qu’une seule banque. Cette dernière, note-t-il, a réagi immédiatement pour régulariser la situation sur les comptes de ses clients.


- Ces derniers jours, de nombreux détenteurs de cartes bancaires font état de double prélèvement lors d’opérations d’achats via les TPE. Avez-vous constaté ce phénomène au niveau du CMI ?

- Nous avons une plateforme d’assistance qui fonctionne 24h/24 et 7j/7 et qui est au service de nos affiliés et des porteurs des cartes bancaires. Nous avons eu écho effectivement d’un problème de double débit qui est arrivé en fin de semaine dernière, et nous avons vite compris que le problème a concerné les clients d’une seule banque. D’ailleurs, la banque concernée a réagi immédiatement pour régulariser la situation sur les comptes de ses clients.


- Si ce problème est avéré, provient-il d’un dysfonctionnement au niveau du CMI ou plutôt chez les autres partenaires (commerçants, banques, etc.) ?

- C’est un problème chez une seule banque, il ne provient ni du CMI ni des TPE des commerçants. Ce problème arrive quand une banque traite deux fois le même fichier des opérations de ses clients. C’est très rare que ça arrive, mais c’est déjà arrivé dans le passé. En général, la banque se rend compte très vite de l’erreur et régularise très rapidement les opérations.


- Globalement, comment s’est portée l’activité en 2021 et quelles sont les perspectives en 2022 ?

- L’année 2021 a été un bon cru pour l’activité monétique domestique, notamment pour le volet du paiement sur les TPE et via Internet. Ce sont 105 millions d’opérations de paiement par cartes bancaires marocaines au Maroc. Globalement, on peut citer les indicateurs significatifs suivants : 429,8 millions d’opérations avec les cartes bancaires marocaines au Maroc ; 12,9 millions d’opérations avec les cartes bancaires marocaines à l’international ; 12,4 millions d’opérations avec les cartes bancaires étrangères au Maroc. L’année 2022 devrait être encore meilleure, avec la poursuite de la croissance pour les cartes bancaires marocaines, et ensuite ça dépendra de la situation sanitaire et touristique pour les cartes bancaires étrangères.


 
Recueillis par A. E. M.








🔴 Top News










 
Other