Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Tourisme : Harhoura fait peau neuve


Rédigé par Siham MDIJI le Samedi 27 Février 2021

Afin d’ériger l’agglomération de Harhoura en pôle touristique attractif, plus de 400 millions de dirhams (MDH) ont été consacrés pour l’aménagement de cette station balnéaire.



Avec une volonté exprimée par la commune de Harhoura de faire de cette localité une destination balnéaire parmi les plus prisées du Royaume, de nombreux travaux d’aménagement sont en cours de réalisation. C’est ce qui explique l’opération de démolition des cafés sis dans le boulevard Moulay Abdallah, ayant suscité l’ire des habitants. Ces travaux d’envergure pourraient bel et bien donner un nouveau souffle à l’agglomération, du fait que divers chantiers sont déjà lancés pour sa modernisation, comme l’avait souligné Abderrahim Benladoul, président de la commune de Harhoura, dans une déclaration précédente à « L’Opinion ».

Près de 500 millions de dirhams pour l’aménagement

La station balnéaire et résidentielle, située à environ 20 km au Sud de Rabat, connait la mobilisation de sommes importantes pour son aménagement. Il s’agit de l’élargissement du Boulevard Amir Moulay Abdellah, qui s’étale sur 12 km, la réalisation d’une trémie et la mise en place de parkings souterrains, a souligné Abderrahim Benladoul. « La valeur totale de ces projets varie entre 400 et 500 millions de dirhams (MDH) », a-t-il poursuivi, précisant que « ces projets, dont l’achèvement est prévu d’ici fin juin, sont financés en coopération avec le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, le ministère de l’Habitat et de la politique de la ville et les Conseils préfectoral et communal ».

Le président de la commune a également noté que le programme porte ainsi sur « la mise en place d’espaces verts, la modernisation de l’électrification sur toute la côte et le changement des canalisations de l’eau potable, outre le dédoublement du pont sur l’autoroute ». « Grâce à l’engagement de toutes les parties prenantes, dont la préfecture de Skhirat-Témara et la société de développement local, ces projets une fois achevés sont de nature à transformer l’infrastructure locale et ériger la commune en pôle touristique plus attractif », a-t-il noté. 

Pour la fluidité du trafic routier 

« La ville de Harhoura qui compte neuf plages attire chaque été un flux important d’estivants, d’où la nécessité de décongestionner la circulation durant cette période », a fait savoir M. Beladoul. De son côté, le chef du service technique de la commune, Youssef Bouchikhi, a expliqué que le Boulevard Moulay Abdellah sera élargi pour comporter deux à trois voies, ajoutant que la future trémie sera d’une longueur de 250 mètres et aidera à fluidifier la circulation au niveau du carrefour Boulevard Amir Moulay Abdellah/avenue Mohammed VI. En outre, des parkings en sous-sol seront créés au niveau du boulevard précité, dont un grand parking en cours de construction au niveau de l’esplanade de Témara-Plage, avec une capacité de 350 véhicules.

Siham MDIJI 
« Disparition » des terrasses de cafés
Dans le cadre du lancement de deux projets d’infrastructures liées à l’agrandissement des principales artères de Harhoura, les cafés de cette localité balnéaire ont été contraints de démolir leurs terrasses pour libérer l’espace public, certes occupé légalement, mais provisoirement. Cette opération a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux, laissant ainsi les internautes se poser diverses questions sur les raisons derrière cet acte. Cependant, la réelle cause « s’inscrit dans la volonté de la commune d’élargir les routes et d’augmenter la capacité routière pour éviter les bouchons et les embouteillages et ainsi favoriser la fluidité de la circulation », avait souligné M. Benladoul.