Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Tour d'Europe des stades: "Klassiker" déterminant, Mourinho à San Siro


Rédigé par la rédaction avec (AFP) le Jeudi 21 Avril 2022



Le Bayern Munich peut s'offrir le titre en Bundesliga lors du "Klassiker" contre Dortmund durant un week-end où la bataille à distance entre Manchester City et Liverpool se poursuivra et où José Mourinho tentera, avec l'AS Rome, de contrarier les plans de l'Inter Milan, son ex-club.
 
 Allemagne: Bayern-Dortmund pour un sacre
 
Hasard du calendrier, le "Klassiker" Bayern-Dortmund de samedi (18h30) peut être le match du titre pour les Munichois. S'ils l'emportent, les hommes de Julian Nagelsmann compteront 12 points d'avance à trois journées de la fin et seront à coup sûr sacrés champions d'Allemagne pour la dixième fois consécutive, laissant une nouvelle fois la deuxième place au Borussia.
 
Le match est aussi un duel entre deux des meilleurs buteurs de la planète, Robert Lewandowski et Erling Haaland, sans doute pour la dernière fois en Bundesliga. Le Norvégien est supposé quitter le Borussia en fin de saison, tandis que des rumeurs de départ de Lewandowski continuent d'agiter la presse spécialisée allemande.
 
Dans la lutte pour les places européennes, les trois autres prétendants jouent samedi à 15h30. Leipzig (3e, 54 pts), actuellement intouchable avec une seule défaite en 2022, reçoit à nouveau l'Union Berlin qu'il a battu mercredi en demi-finale de la Coupe d'Allemagne (2-1).
 
Leverkusen (4e, 52 pts) se déplace chez le dernier, Fürth, qui pourrait être relégué dès ce week-end. Et Fribourg (5e, 51 pts), boosté par sa qualification mardi pour la finale de la Coupe d'Allemagne, recevra Mönchengladbach.
 
Angleterre: Manchester City veut garder la main
 
Brièvement dépassé par Liverpool en milieu de semaine, le leader Manchester City jouera cette fois-ci en premier, samedi (16h00), en recevant le 19e de la Premier League, Watford.
 
Une victoire ferait passer son avance sur Liverpool à quatre points avant que les Reds ne reçoivent Everton, 17e, dimanche (17h30) pour le derby de la Mersey.
 
La journée s'ouvrira avec l'affiche Arsenal-Manchester United, samedi à 13h30.
 
Relancés par leur victoire à Chelsea (4-2) mercredi, les Gunners sont au coude-à-coude avec Tottenham, en visite à Brentford à 18h30, pour la 4e place qualificative pour la Ligue des champions.
 
Pour les Red Devils, qui ont trois points de retard sur les deux Londoniens, avec un match en plus, c'est déjà le match de la dernière chance pour accrocher la C1.
 
Dimanche, il faudra guetter la réaction de Chelsea après son nouveau trou d'air en milieu de semaine. La réception de West Ham (7e), solide et toujours performant contre les "gros", sera un vrai test pour définir la fin de saison des Blues.
 
Espagne: Coupe du Roi et match en retard
 
Seulement deux matches sont programmés au pays de la "Roja" ce week-end.
 
Samedi (22h00), le Betis Séville de Nabil Fekir tentera de remporter la finale de la Coupe du Roi face au Valence CF.
 
Et dimanche (21h00), le FC Barcelone reçoit le Rayo Vallecano au Camp Nou en match en retard de la 21e journée, une rencontre que suivra avec attention le Real Madrid. Le leader espère un faux pas des Catalans pour se rapprocher du titre.
 
Le Barça, qui espère sceller sa place dans le top 4 du championnat d'Espagne et sa qualification pour la Ligue des champions, va retrouver Gerard Piqué et son jeune prodige Ansu Fati pour le sprint final en Liga.
 
L'objectif sera de relever la tête après les deux cinglantes défaites contre l'Eintracht Francfort 3-2 en Ligue Europa et contre Cadix 1-0 en championnat le week-end dernier.
 
 Italie: l'Inter à l'épreuve Mourinho
 
La Roma de José Mourinho, de retour à San Siro face à son ex-club, peut-elle freiner samedi (18h00) une Inter Milan lancée vers le titre ?
 
Si les Nerazzurri sont encore devancés par l'AC Milan, leader avec deux points d'avance, ils abordent le sprint final avec un moral au beau fixe après la nette victoire dans le derby (3-0) mardi en Coupe d'Italie. Et avec deux atouts: un match en retard (27 avril à Bologne) et un calendrier final plus abordable avec uniquement des équipes de seconde moitié de classement après la Louve.
 
Mais gare à cette Roma (5e) qui finit la saison fort, dernier club italien qualifié en Europe (demi-finale de C4) et invaincue depuis douze matches en Serie A après avoir encore bousculé Naples (1-1) chez lui.
 
Le Napoli (3e), en déplacement à Empoli dimanche (15h00), va d'ailleurs se transformer en supporter romain tout le week-end. Car outre une victoire de la Roma, Insigne et ses partenaires apprécieraient un succès de la Lazio (7e) à domicile contre l'AC Milan, dimanche (20h45), pour tenter de recoller à la tête.
 
Un autre match va peser lourd, à l'autre extrémité du classement, entre le Genoa (19e) et Cagliari (17e et premier non relégable). Avec une victoire, les Sardes feraient un grand pas vers le maintien et rendrait très improbable celui du "Griffon" génois.
 

  


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 24 Mai 2022 - 21:39 Cette semaine en LaLiga