Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Togo-Coopération Sud-Sud: UNIR Maghreb consolide son implantation


Rédigé par Wolondouka SIDIBE le Lundi 10 Mai 2021



Ils sont plus de cinq mille Togolais, installés dans les pays maghrébins, qui militent pour le renforcement de la coopération entre leur pays et ces Etats. Animés par la même volonté que leurs compatriotes au niveau national, cette diaspora ne manque aucune occasion pour parler de leur pays d’origine, ses problèmes, ses progrès et son devenir à travers une jeunesse pleine d’espoir et d’ambitions.
Dans ce cadre, l’Union pour la République Maghreb (UNIR-Maghreb regroupant (le Maroc, la Mauritanie, l’Egypte, l’Algérie, la Tunisie et la Libye), avec pour résidence le Maroc, a organisé récemment une visioconférence pour faire un état des lieux au terme d’une année de l’élection du Président Faure Essozimna GNASSINGBÉ, lors du scrutin de février 2020.
Pour les participants, malgré une conjoncture difficile liée à la crise sanitaire de Coronavirus, beaucoup d’actes ont été posés durant les 12 mois du quinquennat en cours. Dans cette optique, Toyi Lennah, l’un des responsables, souligne que les actions du Chef de l’Etat sont à placer au plan national qu’à l’international, lesquels ne peuvent se résumer en une année d’exercice de pouvoir.

Dans cette optique, dit-il, le Togo est consulté régulièrement pour la gestion des crises notamment au Mali, au Tchad ou dans le Sahel en général tandis que, sous le leadership du Chef de l’Etat, le pays s’est doté, il y a quelques années, d›un Plan National de Développement dans le but de transformer structurellement le pays pour créer plus de richesses et d›emplois afin d’atteindre les objectifs du développement à l’horizon 2030.

Cohésion nationale

Cependant, fait remarquer notre interlocuteur, la crise sanitaire mondiale de la Covid19- a quelque peu obligé le pays à repenser le mode de fonctionnement. Pour ce faire, il fallait recentrer les priorités pour répondre aux besoins des populations qui ont augmenté en changeant de rythme et de paradigme sans toutefois remettre en cause les fondamentaux tel le programme de solidarité « Novissi », mis en place et qui est salué par des experts parmi lesquels les Prix Nobel d›économie 2019, Abhijit Banerjee et Esther Tout comme le lancement des travaux du Haut Conseil pour l›Emploi des Jeunes ou encore les projets sociaux aussi bien dans le domaine de la santé comme dans l’éducation avec des programmes tel que « School Assure », restauration pour tous, la prise en charge des frais d’accouchement.

Il en est de même pour les fonds alloués aux multiples mécanismes mis en place pour le développement du pays comme Mifa, Faiej, Fnfi, Anadeb…..sans oublier la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA) bientôt inaugurée ou encore l’ouverture récente de l’Institut de Formation en Alternance pour le Développement (Ifad) pour le bâtiment en faveur des jeunes.

Pour ce qui de la coopération Sud-Sud, l’UNIR-Magheb, section du parti majoritaire, fait de la diplomatie parallèle pour renforcer les initiatives et actions menées dans ce sens par le gouvernement. Les différents échanges et la bonne entente entre la communauté togolaise et les nationaux maghrébins en est la parfaite illustration de cette symbiose.

  


Dans la même rubrique :
< >