Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Tennis : « Swiatek / Podoroska »... pour une place en finale


Rédigé par M. BELAOULA le Jeudi 8 Octobre 2020

C’est la vraie vitesse de croisière pour les derniers rescapés des différents tableaux de ce Grand Chelem parisien qui connaît des vertes et des pas mûres



Tennis : « Swiatek / Podoroska »... pour une place en finale
Entre pluie, vent, tests contradictoires et autres défaillances arbitrales, le Grand Chelem de Roland-Garros passe d’une étape à l’autre pour atteindre, aujourd’hui, sa vraie vitesse de croisière. On est, déjà, dans les derniers carrés avec des présences surprises, surtout chez les descendantes d’Eve où la hiérarchie est, complètement, chamboulé au niveau de la moitié supérieure du tableau. Là où aucune des têtes de série n’a pris place. Mais, auparavant, rappelons que la rencontre-retard des huitièmes du bas du tableau qui a été reporté en raison de la pluie, a donné la victoire à l’Américaine, Danielle Collins, qui a stoppé la Tunisienne Ons Jabeur qui a cédé en trois sets (6/4, 4/6, 6/4). La Floridienne devait croiser, hier, sa compatriote Sofia Kenin pour une place en demi-finale à 100% américaine. 

Huit à la suite !
Ces demi-finales qui ont donné raison, mardi, à l’Argentine Nadia Podoroska qui a créé la surprise en éliminant, en quart, l’Ukrainienne et n°3, Elina Svitolina, en deux sets expéditifs (1h19 et 6/2, 6/4). Avec cette victoire, elle devient la première joueuse (131e WTA) à jouer le dernier carré à la Porte d’Auteuil. C’est sa huitième victoire consécutive à Roland-Garros en attendant la suite. Ça sera, aujourd’hui, face à la Polonaise Iga Swiatek qui a dominé, en quart, l’Italienne Martina Trevisan, issue des qualifications, en deux petits sets (6/3, 6/1). Aucune de ces deux demi-finalistes n’avait atteint un tel niveau dans un tournoi de Grand Chelem. Les deux autres rencontres des quarts se sont jouées hier pour compléter le dernier carré féminin. 

La 100ème de Nadal
Chez les messieurs, la première demi-finale de ce Roland-Garros va mettre aux prises, vendredi, les deux superman de la moitié inférieure du tableau. D’un côté l’Argentin Diego Schwartzman (n°12) et de l’autre côté l’Espagnol Rafael Nadal (n°2). Ce dernier qui s’est qualifié en dominant le jeune Italien de 19 ans, Jannik Sinner, par 7/6 [4], 6/4, 6/1. C’est sa 100e partie sur la terre battue parisienne qui va lui permettre d’aller chercher une treizième couronne parisienne. Mais ce n’est pas gagné d’avance. Il doit, tout d’abord, se défaire de l’Argentin Schwartzman, vainqueur dans la douleur de l’Autrichien Dominic Thiem. Les deux joueurs ont livré un combat de titans qui a duré plus de cinq heures et cinq sets. 7/6 [1], 5/7, 6/7 [8], 7/6 [5] et 6/2 traduisent bien la détermination des deux protagonistes. 

Donc, une demi-finale de rêve entre l’Argentin et l’Espagnol où Nadal a une revanche à prendre sur son adversaire du jour qui l’avait battu, dernièrement, en quart de finales du Masters 1000 de Rome (6/2, 7/5). L’affiche de l’autre demi-finale va réunir les deux vainqueurs des quarts d’hier où Djokovic avait à jouer l’Espagnol Pablo Carreno-Busta et Stefanos Tsitsipas qui devait croiser le Russe Andrey Rublev. 

M. BELAOULA

  


Dans la même rubrique :
< >