Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Tennis : Adam Moumar...révélation et sensation


Rédigé par M. BELAOULA le Lundi 30 Novembre 2020

Le Royal Tennis Club de Marrakech a clôturé son tournoi interne après trois week-ends festifs et sportifs



Décidément et Covid-19 oblige, la nouvelle formule des tournois internes semble bien donner ses fruits et répond, amplement, aux besoins de tout à chacun. Les week-ends sont plus animés et les courts ne se désemplissent pas à telle enseigne que les clubs en redemandent en multipliant de telles opérations qui semblent bien être lucratives. Le weekend dernier, on a eu rendez-vous avec les phases finales du tournoi de l’ACSA, voir notre édition du jeudi 26 novembre, et celles du R.T.C.Marrakech.

Là aussi, huit tableaux étaient en compétition où seuls les membres du club organisateur étaient de la course. Mais le clou de ce premier tournoi du genre, à Marrakech, reste l’avènement du jeune prodige du club, Adam Moumar, qui fut la révélation et la sensation de cette édition ô combien amicale et compétitive, tout en respectant les restrictions sanitaires inhérentes au coronavirus. 

Sur tous les fronts
Adam qui a été appelé à jouer sur plusieurs tableaux en commençant par celui des 14 ans où il a déroulé jusqu’en finale pour confirmer face à Jad Debbagh (6/2, 7/5). Chez les seniors, il a, aussi, fait valoir sa force de frappe en s’adjugeant le titre du «Grade 3» en battant, en finale, Walid Sayah par 6/4, 2/6, 10/4. Une victoire qui lui a valu, en plus, la qualification au «Grade 2» où il s’est permis le luxe d’accéder au sein du dernier carré. Là où il a été contraint d’abandonner en faveur du futur vainqueur du tableau Aissa Benchekroun. Ce dernier a dominé, en finale, Salah Aamouch par 6/4, 6/0. Même du côté féminin, il y a eu de la sensation de l’œuvre de Marine Boutros qui a joué sur deux fronts. Chez les 14 ans, elle s’est frayée un joli parcours pour boucler la boucle aux dépens de Ghalia Belmahi. Le même scénario au sein du «Grade 3» où Marine s’est accaparée du titre en concluant son parcours face à Safia Boujadi, de l’académie M.S.C, sur le score étriqué de 6/2, 7/5.

Un duo de choc
S’agissant des autres tableaux des jeunes, c’est Mohamed Rayane Nouhaji qui a eu le dernier mot chez les 12 ans. En finale, il a disposé d’Ismail Dany par 6/0, 6/4 après avoir éliminé, auparavant, Adnane Jawani en deux sets (6/2, 6/0). Concernant la catégorie des 11 ans, on a joué sous forme de poules. Ainsi chez les filles, le classement final a placé Nada Kortobi, en numéro une devant Aida Essaifi et chez les garçons, la première place est revenue à Fahd Ouazzani qui est talonné par Ghali Bennani Smires. En somme, un palmarès interne qui a clôturé ce tournoi mené de main de maître par un duo de choc en la personne de Taha Tifnouti, qui a regagné sa ville natale, et de notre ex.gloire Mustapha Dislam au revers meurtrier. 

M. BELAOULA