Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Tennis : A l’USM, c’est Yassine et Yasmine


Rédigé par M. BELAOULA le Mardi 5 Janvier 2021

C’est au tour du légendaire club de l’U.S.M/TCC de clôturer son tournoi interne qui s’est terminé dans la douleur



Tennis : A l’USM, c’est Yassine et Yasmine
En effet, c’est dans la douleur que s’est clôturé, dimanche, le tournoi interne de l’USM/TCC avec la triste nouvelle du décès du regretté Kacem Azima, l’un des piliers de ce grand club de la métropole (voir notre édition de mercredi). D’ailleurs, on a eu à lire la Fatiha, en la mémoire du défunt, juste avant la cérémonie de remise des prix et la baisse des rideaux sur cette compétition qui a sacré les deux jeunes Yasmine Kabbaj et Yassine Dlimi. Deux tableaux, de Grade 2, étaient en jeu en passant par la phase des qualifs où chez les dames ont décroché le sésame pour le tableau Sabrina Sanchez (ACSA), Selma Abdellaoui (OCC), Abir El Fahimi (OCC) et Malak El Allami (SOC).

Sur un nuage
Ce quatuor a rejoint les mieux classées où la Cociste Yasmine Kabbaj était sur un nuage en dominant toutes ses adversaires, en commençant par Selma Abdellaoui (6/3, 6/4), pour passer dans le dernier carré. Là où elle va coller deux fois 6/2 à Manal Ennaciri (COC), vainqueur auparavant de Sabrina Sanchez (6/3, 6/4), pour valider son billet pour la finale en compagnie d’Inès Bachir de l’OCC. Cette dernière qui a émergé de la moitié inférieure du tableau après avoir éliminé, à la suite, les qualifiées Abir El Fahimi (6/4, 6/3) et Malak El Allami (6/3, 6/4).

Quant à la finale, elle n’a fait que confirmer la suprématie de Yasmine qui, en deux manches 6/1, 6/3, a terminé, imparablement, son parcours sans la moindre faute. 

Suspens et rebondissements
Chez les messieurs, les quatre qualifiés ont pour noms Réda Bennani (ACSA), Omar Ellouzi (USM), Omar Erramy (USCM) et Ali Derbani (OCC) qui ont faussé compagnie aux autres prétendants du tableau des qualifications. Pour la course au sacre final, ils étaient au nombre de seize pour accueillir, en fin de parcours, les deux têtes de série en la personne de Yassine Dlimi, du club organisateur, et Walid Ahouda de l’ACSA. Ce dernier est sorti du bas du tableau en laissant sur le carreau Ali Derbani (6/1, 6/3), Mamoun El Abbar (6/0, 6/4) et, en demi-finale, Houssam Sbai battu par 6/3, 6/1. Pour l’espoir du club hôte, ce fut, également, un parcours à sens unique en éliminant Driss Sedrati (6/0, 6/0), Mekki Berrada (6/4,6/2) et Ahmed Moumni (6/2,6/2). Donc, sans perdre le moindre set, les deux finalistes se sont livrés un duel fertile en suspens et en rebondissements. Une empoignade qui a demandé aux deux protagonistes trois sets dont la manche décisive fut la plus disputée. Yassine qui gagne, en premier, par 6/4, Walid qui réplique par 6/2 pour entamer l’apothéose de cette finale où le dernier mot va revenir au mieux classé et au mieux performant qui jouait dans son jardin. Un troisième set au score de 7/5 en faveur du fils de notre ex. champion Mohamed Dlimi.

  


Dans la même rubrique :
< >