L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



International

Syrie : Pékin accuse Washington de piller 82% du pétrole


Rédigé par L'Opinion le Jeudi 22 Septembre 2022



Le ministère chinois des Affaires étrangères a accusé les forces américaines en Syrie de voler environ 66.000 barils de pétrole syrien par jour, soit l'équivalent de 82% de la production pétrolière quotidienne du pays.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, a déclaré lors d'une conférence de presse que ce n'était pas la première fois que les forces américaines volaient du pétrole à la Syrie, considérant que les actions américaines en Syrie étaient devenues "plus imprudentes".

Il a souligné que des rapports montrent que les forces américaines en Syrie ont utilisé environ 800 pétroliers pour transporter du pétrole syrien vers des bases américaines ou à l'extérieur du pays.

Il a souligné qu'en conjonction avec le vol de pétrole américain, les Syriens sont obligés de faire la queue pendant des heures pour obtenir du carburant dans les stations-service.

Il a estimé que « la Syrie est une autre victime du régime basé aux États-Unis, tout comme l'Afghanistan, l'Irak et la Libye ».

Plus tôt, le ministère des Affaires étrangères du régime syrien a déclaré que les pertes du secteur pétrolier et gazier en Syrie, à la suite des pratiques des États-Unis, se sont élevées de 2011 au milieu de cette année, s'élevant à 107,1 milliards de dollars.
 
Il a expliqué que selon les chiffres du ministère des ressources pétrolières et minérales et ses statistiques précises, les pertes directes auxquelles ce principal secteur vital est exposé s'élèvent à 24,2 milliards de dollars résultant des vols de pétrole, de gaz et de richesses minières, soulignant que la valeur estimée de ces pertes résulte de l'extraction, de la contrebande et du commerce illégal de pétrole, de gaz et de richesses. Le minerai syrien s'élevait à la fin du premier semestre de cette année à 18,2 milliards de dollars.

Il a souligné que la valeur estimée des pertes résultant des actes d'agression de la coalition internationale et des forces américaines s'élevait à 2,8 milliards de dollars. La valeur estimée des pertes indirectes jusqu'au milieu de cette année s'élevait à 82,9 milliards de dollars.








🔴 Top News










 
Other