L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Suspension des vols : le gouvernement prépare un plan de rapatriement des Marocains bloqués à l'étranger


Rédigé par Anass Machloukh le Jeudi 9 Décembre 2021

Les Marocains bloqués à l'étranger se posent moult questions sur leur sort après la fermeture des frontières. Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb, leur a annoncé une bonne nouvelle. Le gouvernement est en cours de préparation d'un plan de vols spéciaux. Détails.



Accompagnant le porte-parole du gouvernement au point de presse hebdomadaire, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, le ministre de la Santé et la Protection sociale, Khalid Ait Taleb a annoncé une bonne nouvelle aux Marocains bloqués à l'étranger suite à la fermeture des frontières. Lors d'un point de presse qui a suivi la réunion du Conseil du gouvernement, le ministre a réitéré la volonté des autorités de rapatrier tous les ressortissants marocains, pénalisés par la suspension des vols. 

"Nous sommes en cours de préparation d'un plan de vols exceptionnels", a-t-il confié aux journalistes. En effet, cette annonce a été faite, il y a une semaine, par le porte-parole du gouvernement Mustapha Baitas. Si l'Exécutif a pris du temps pour arranger les vols exceptionnels, c'est parce qu'il faut mettre en place un protocole sanitaire pour accueillir les voyageurs rapatriés. C'est en tout cas ce qu'a fait savoir Ait Taleb durant la conférence de presse.

La suspension des vols, annoncée le dimanche 28 novembre, devrait échoir le 12 décembre, le doute plane toujours la possibilité de son maintien ou de sa prolongation. Le ministre de la Santé ne s'est pas prononcé sur ce qui pourra advenir, préférant ne pas dévoiler les intentions du gouvernement, qui examine toujours l'évolution de la pandémie à l'échelle mondiale.

Jusqu'à présent, la situation épidémiologique demeure stable et sous contrôle, bien qu’une légère hausse a été observée dans quelques régions. "Nous sommes dans la zone verte", s'est félicité le ministre tout en mettant en garde contre le risque que fait courir le nouveau variant Omicron sur le Maroc qui n'est toujours pas à l'abri d'une nouvelle vague. Ce résultat est le fruit des mesures préventives prises par le gouvernement, a expliqué le ministre de la Santé, qui a justifié le recours à la fermeture des frontières. Si le Comité interministériel a pris une telle décision, c'est pour prendre les précautions nécessaires pour prévenir tout risque d'entrée du nouveau variant à la veille des fête de fin d'année, où la mobilité et le flux aérien augmentent. "Nous avons appris les leçons du passé et nous voulons éviter le scénario du mois d'août dernier", a-t-il argué.

Rappelons que le ministère de la Santé et de la Protection sociale a démenti toute réouverture des frontières dans un communiqué publié, mercredi, précisant que le Comité scientifique n'a émis aucune recommandation allant dans ce sens. 








🔴 Top News











 
Other