L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Stéphane Séjourné, l'artisan de la résolution européenne anti-Maroc, à la tête de la diplomatie française


Rédigé par L'Opinion Jeudi 11 Janvier 2024

Stéphane Séjourné a été nommé, jeudi, ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement du nouveau Premier ministre Gabriel Attal. Le président Emmanuel Macron nomme ainsi un des hommes de sa garde rapprochée à la tête de la diplomatie française. La cheville ouvrière de la résolution du Parlement européen hostile au Maroc. Détails.



Stéphane Séjourné, nouveau patron du Quai d'Orsay. (Droits réservés)
Stéphane Séjourné, nouveau patron du Quai d'Orsay. (Droits réservés)
 

À la faveur du large remaniement ministériel opéré par le président Emmanuel Macron, Stéphane Séjourné, le patron du parti présidentiel, s’est vu propulsé au sommet du Quai d'Orsay. Une nomination qui a fait couler d’encre dans la presse hexagonale tant elle était inattendue.

 

Très proche du président Macron, dont il est le compagnon de route depuis son arrivée à l’Elysée, Stéphane Séjourné est l’un de ses hommes de confiance dont la voix est très écoutée.

 

Désormais, le nouveau ministre des Affaires étrangères est dirigé par une personnalité perçue comme hostile au Maroc. Stéphane Séjourné, rappelons-le, était eurodéputé, et président du groupe Renew Europe au Parlement de Strasbourg avant sa nomination. Il a été derrière la résolution, adoptée le 19 janvier 2023, qui a dénoncé des prétendues atteintes à la liberté de la presse au Maroc. Une résolution perçue comme une ingérence dans les affaires intérieures du Royaume et une tentative d'acharnement. 

 

Son implication active dans cette démarche, ont il était la cheville ouvrière, a exacerbé la crise entre le Maroc et la France, dont les relations sont visiblement dégradées depuis des années. Quelques jours plus tard, l’ambassadeur français à Rabat, Christophe Lecourtier, avait dû briser le silence pour nier l'implication de la France. Dans une interview accordée à nos confères de TelQuel, il a fait savoir que la résolution controversée n’engage nullement son pays.

 

Stéphane Séjourné succède à Catherine Colonna à la tête du Quai d’Orsay dans un contexte de montée du sentiment anti-français en Afrique notamment au Maghreb où la France est en crise à la fois avec le Maroc et l’Algérie. Une situation inédite dans l’histoire de la diplomatie française.

 

 









🔴 Top News