Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Skylock dome : C’est quoi au juste le système israélien anti-drones acquis par le Maroc ?


Rédigé par Siham Mdiji le Dimanche 21 Novembre 2021

Selon le journal israélien Globes, le Maroc aurait acquis le système « Skylock Dome », fabriqué par la société Skylock Systemps, qui détecte, vérifie et neutralise les drones non autorisés. Eclairage sur un système de protection, modulaire, agile et efficace contre les incursions illégales de drones.



Skylock dome : C’est quoi au juste le système israélien anti-drones acquis par le Maroc ?
Le système en question, exposé en février 2021 aux Emirates Arabes Unis lors de l’International Defence Exhibition and Conference (IDEX), a été commandé par 27 pays, dont le Maroc, a souligné le journal, ajoutant que l’annonce a été faite lors du salon aéronautique Dubaï Airshow qui s’est tenu du 14 au 18 novembre à Dubaï.
 
L’acquisition de ce système par le Royaume a été confirmée par le Forum Far-Maroc, canal de communication semi-officiel des Forces Armées Royales (FAR), qui précise que cette acquisition entre dans le cadre du renforcement des capacités de l’armée marocaine visant à protéger les installations critiques et sensibles du Royaume, qu’elles soient civiles et militaires. Une telle acquisition s’impose du fait que les drones sont devenus une menace au regard de leur capacité d'attaque et en vue de la difficulté de les cibler par des systèmes de défense dits classiques.
 
 
Cela dit, ce système anti-drone, commandé par le Maroc, offre une protection à 360° de l'espace aérien contre les menaces de drones, selon Skylock, ajoutant qu’il est également efficace pour surveiller les zones nécessitant une large couverture telles que les frontières, les aéroports, les bases militaires et les événements nationaux. Il offre également une plate-forme complète pour anticiper et répondre rapidement et efficacement aux incursions illégales de drones et aux attaques de drones malveillants.  Le système radar définit les mesures de distance, d'élévation et de vitesse, et détecte également les drones miniatures caractérisés par une vitesse et une altitude de signature faibles.
 
Le système de Skylock propose également des plates-formes anti-drone mobiles, capables d’assurer une protection efficace en plein mouvement. Autre avantage, est que le système peut être activé et entièrement opérationnel en 30 minutes.
 
Le package du groupe israélien comprend également un système de détection RF qui est utilisé dans les environnements urbains, où la détection des drones est plus complexe. Celui-ci est composé d'antennes directionnelles à gain élevé qui cherchent en continu les fréquences aériennes les plus couramment utilisées, offrant une couverture à 360°.
 
Reste le problème des drones autonomes préprogrammés, qui sont connus pour être les plus difficiles à intercepter et qui rendent les systèmes de brouillage conventionnels inutiles. Le système de sécurité du groupe Skylock dispose d’un dispositif avancé, autonome ou semi-autonome baptisée «DRONELOCK» qui est utilisé pour intercepter une cible unique ou un essaim de drones. Une fois que le système radar détecte un drone non autorisé, ce dernier est rapidement déployé pour intercepter la cible en mouvement. Avec un ensemble de capteurs intégrés, le système drone contre drone suit la cible, se verrouille dessus et la désactive par collision.
 
Ce qui distingue le groupe Skylock Systems (appartenant au groupe Avnon) de ses concurrents, c’est qu’il propose des dispositifs relativement bon marché, sachant que leurs solutions sont extrêmement efficaces.