Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Situation épidémiologique et campagne de vaccination : les nouvelles confidences de Khalid Ait Taleb


Rédigé par Anass Machloukh le Dimanche 27 Décembre 2020

Lors d’une interview accordée à notre confrère Al Alam, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, est revenu en details sur la situation épidémiologique au Maroc. Importation du vaccin, baisse des tests PCR, nouvelle souche du Covid...explications.



Situation épidémiologique et campagne de vaccination : les nouvelles confidences de Khalid Ait Taleb
Après le pic de la pandémie qu’avait connu le Maroc pendant le mois de novembre et le début du mois de décembre, avec des bilans quotidiens qui dépassaient les 6000 cas, la situation épidémiologique s’est relativement stabilisée ces dernières semaines avec en moyenne 2000 infections par jour. Dans ce sens, le ministre de la Santé, estime que la situation est sous contrôle, et ce, suite au recul du taux de reproduction du virus à 0,92 et celui de la létalité à 1,7%, qui demeurent en dessous de la moyenne mondiale qui est de 2,7%, a-t-il argué. Outre cela, le ministre a indiqué que le nombre de personnes en réanimation est l’un des indices les plus explicatifs de la gravité de la situation épidémiologique, ce chiffre ne cesse de baisser pour se situer à 817 ce dimanche.

Baisse des tests PCR dans les laboratoires privés

La baisse des cas positifs a été souvent justifiée par la chute des tests PCR effectués. Interrogé sur ce point, M. Ait Taleb a précisé que le nombre des tests dans les laboratoires privés a largement baissé ces derniers jours, tandis qu’auparavant, les citoyens se dirigeaient souvent au secteur privé pour se faire dépister, vu la rapidité des résultats. Il y a, toutefois, une réticence des citoyens à aller se faire tester par eux-mêmes, a-t-il expliqué, ajoutant que les tests PCR se font généralement dans le cadre du suivi des cas contacts après la mise à jour du protocole de prise en charge des patients qui a permis le traitement à domicile. En revanche, la fréquence des dépistages pourrait augmenter de manière significative dans les jours qui viennent avec le déploiement à grande échelle des tests antigéniques rapides,  a assuré le ministre.

Nouvelle souche du Covid : Pas de raison de paniquer

Concernant l’apparition de la nouvelle souche du Covid-19 en Grande Bretagne et en Afrique du Sud, laquelle a suscité l’effroi des Marocains qui craignent une nouvelle dégénérescence de la pandémie, Khalid Ait Taleb a déclaré lors de l'interview qu'il n'est pas inquiet, rassurant les citoyens quant à la capacité des laboratoires au Maroc de détecter le génome du nouveau virus muté. « Cinq laboratoires sont suffisamment qualifiés pour réaliser ce genre d’analyse comme celui de la Gendarmerie royale, l’Institut Pasteur ainsi que l’Institut National d’Hygiène », a-t-il noté. 

L’arrivée du vaccin chinois se fait toujours attendre

Bien que le Maroc ait annoncé l’acquisition de 65 millions de doses de vaccin de Sinopharm et d’Astrazeneca, la date de livraison du premier arrivage n’est pas encore connue, a réitéré le ministre. « Dès l’arrivé des quantités demandées, nous n’allons pas hésiter à annoncer cette bonne nouvelle à l’ensemble des Marocains par un communiqué officiel », a-t-il promis.

Qu’est ce qui justifie ce retard alors que des pays tels que les Emirats arabes unis ou le Bahreïn ont d’ores et déjà entamé leur campagne de vaccination, cependant ils ont participé comme le Maroc aux essais cliniques du vaccin chinois ? c’est la question que se posent d’innombrables citoyens et à laquelle a répondu Khalid Ait Taleb en disant que ces pays n’ont utilisé pour le moment que les quantités acquises dans le cadre des essais cliniques. « La Chine n’a pas encore livré le vaccin de façon officiel aux pays qui l’ont commandé », a-t-il affirmé, ajoutant que le gouvernement espère recevoir le vaccin avant la fin de l’année d’autant que des informations indiquent qu’il a obtenu l’autorisation en Chine.


  


Dans la même rubrique :
< >