Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Sidi Bennour: Lancement d'une plateforme pour l’insertion économique des jeunes


Rédigé par S.K. le Vendredi 22 Janvier 2021

La plateforme d’insertion économique des jeunes a été inaugurée, jeudi, à Sidi Bennour, dans le cadre de la mise en œuvre des programmes de la phase III de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).



La nouvelle structure, dont le coup d’envoi a été présidé par le gouverneur de la province El Hassan Boukouta, est destinée à renforcer les opportunités d’emploi au profit des jeunes et à favoriser l’esprit entrepreneurial auprès de cette catégorie sociale, par le biais d’une nouvelle génération de projets tournés vers la valorisation des produits du terroir.

Elle tend aussi à développer les capacités créatives des jeunes de la région et à améliorer leur productivité, en s’appuyant sur une meilleure maîtrise des chaînes de production. En vue de garantir la pérennité de ce projet, le choix a été porté sur la Fondation de recherche de développement et d’innovation en sciences et ingénierie (FRDISI) pour gérer la plateforme, qui a bénéficié d’une enveloppe préliminaire de 1,3 million de dirhams pour les besoins d’équipement et de gestion.

A cette occasion, le gouverneur de la province, accompagné des élus, des représentants des autorités locales et des membres du comité local de l’INDH, a visité locaux flambant neufs de la plateforme, qui comporte des espaces dédiés à l’écoute et à l’orientation, au multimédia, aux ateliers, à la création d’entreprises, à la formation, au training et au développement personnel.

Lancée en septembre 2018 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la phase III de l’INDH s’articule autour de quatre principaux programmes, à savoir la résorption des déficits en matière d’infrastructures et des services de base, l’accompagnement des personnes en situation de précarité, l’amélioration du revenu et l’inclusion économique des jeunes et l’impulsion du capital humain des générations montantes