L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Séisme d’Al Haouz : La société civile à pied d’œuvre dans l’élan de solidarité


Rédigé par Mina Elkhodari Mardi 12 Septembre 2023

Dans un contexte difficile où la solidarité est de mise, la société civile s’est mobilisée, immédiatement, aux côtés des autorités locales pour mettre sur pied des points de collecte de matériel aux fins de venir en aide aux victimes du séisme ayant frappé la province d’Al Haouz et qui a fait plus de 2.000 morts. Voici un aperçu des actions déployées par plusieurs associations dans les zones reculées, touchées par de cette catastrophe meurtrière.



Le violent séisme, qui a secoué la province d’Al Haouz dans la nuit de vendredi à samedi dernier, continue de susciter un élan de solidarité sans précédent que ce soit la communauté internationale ou nationale. A l’heure où les équipes de secouristes sont dans une course contre la montre pour tenter de trouver les survivants sous les décombres, la société civile défie les hautes montagnes pour subvenir aux besoins des victimes.

Transportant de l’eau, de l’alimentation, des produits d’hygiène, les couvertures et d’autres besoins vitaux, de gros camions ont traversé les plus longues routes de Rabat, Casablanca, Marrakech en direction des zones sinistrées par le séisme tandis que d’autres se préparent pour le long voyage. Parmi les associations participantes à cette grande campagne humanitaire figure l’association « M3akom » dont les membres ont pris la route, lundi 11 septembre, vers douar Tizgui relevant de la province d’Al Haouz et qui compte près de 80 habitants.

« Notre équipe se dirige ce lundi dans le douar de Tizgui afin de distribuer les premières aides aux familles sinistrées. Par la suite, quand la circulation sera rétablie, nous prendront la route pourTisskit, qui compte 65 habitants, Agerzra(80), Tinzimin (65) et Iznouna (100) ainsi que Tamgensi (130) », nous a indiqué la présidente de cette ONG, tout en se disant déterminée, à côté de son équipe, à venir en aide aux victimes dans les régions éloignées.

D’autres associations sont également sur le terrain. Il s’agit, en autres, de « Athar Al Khair » et qui projette une visite, jeudi, prochain à douar Ighzdine dans la commune d’Ighil relevant de Talat N'Yaaqoub dans la province d’Al Haouz.

« La communication avec un membre du douar nous a permis de définir les besoins des habitants. Il s’agit principalement de tentes pour passer la nuit, des insecticides contre les risques de piqûres d’insectes et des denrées alimentaires pour survivre », nous a expliqué un membre d’« Athar Al Khair » et qui s’est dit surpris de la réactivité des Marocains par rapport à l’appel au don lancé sur les réseaux sociaux par son association.

De nouvelles initiatives ont été, également, actées après trois jours, ayant suivis le séisme. Il s’agit notamment de l’« Opération Atlas », lancée par une communauté d’entrepreneurs au Maroc en coordination avec les acteurs relevant des lieux sinistrés.
 
En coopération avec les sociétés de livraison, qui se sont portées volontaires pour le transport des dons vers Taroudant, Ouarzatate et Marrakech, cette initiative a démarré ce lundi 11 septembre et vise à fournir de l’aide matérielle aux survivants du séisme.

« A ce jour, nous avons pu identifier 143 douars ayant besoin de l’aide. L’« Opération Atlas » est parmi les plus grandes campagnes de collecte de don pour les victimes. Après le dépôt des dons, les camions, mobilisés par plus de six sociétés de livraison, va les transportent vers les centres de tri dans trois villes avant de les distribuer dans les douars en besoin de manière fluide et organisée », ont indiqué les promoteurs sur les réseaux sociaux.

Allant beaucoup plus loin, d’autres organisations ont de même opté pour l’installation d’une boulangerie mobile dans un douar relavant d’Al Haouz.  Cette action menée par la fondation « Ataa » vise à fournir 200 pains par heure aux personnes sur place.

Quant aux citoyens ordinaires, ils ne ménagent aucun effort pour participer à cette campagne humanitaire. Les scènes impressionnantes d’entraide dans les grandes surfaces des différentes villes du Royaume en disent long sur les principes de solidarité qui unissent la société marocaine. 

« Je suis venue pour acheter de l’eau à une association qui va se diriger vers Taroudant. C’est le bon moment pour nous entraider et de joindre nos efforts à ceux des autorités locales sur place. Au moins que les victimes puissent trouver de quoi d’étancher leur soif après des heures de peine », s’est exprimé un jeune qui fait partie d’un groupe de 20 personnes à fournir des dons pour des associations en partance vers Marrakech.

Les célébrités ainsi que les acteurs économiques n’ont pas hésité de répondre aux appels d’aide lancés par des associations dans ce sens. Des entreprises ont mis leurs espaces de stockage et leurs moyens de transport à la disposition des associations pour réussir les actions humanitaires en vigueur.

Car la solidarité est de mise dans ces conditions difficiles, chacun s’active pour répondre aux besoins des victimes sinistrées selon ses moyens. Face aux coupures d’électricité ou sa quasi-absence dans certains lieux, un groupe de jeunes a réussi à fournir de l’électricité à l’une des zones isolées touchées par le séisme.

ais pas que ça, car ces jeunes sont également arrivés à fournir Internet via les satellites de SpaceX et le réseau Starlink. Ces actions s’ajoutent aux efforts fournis par les autorités locales et les organisations internationales, notamment la Croix-Rouge et la Banque Alimentaire actives dans les zones isolées depuis le 8 septembre.
 



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Février 2024 - 10:38 Enfin, un salon du Gaming débarque à Rabat







🔴 Top News