Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Sebta : Juan Vivas inclut les fêtes musulmanes au Calendrier du travail, contre le gré de VOX


Rédigé par S.K. le Mercredi 6 Octobre 2021

La question des jours fériés liés aux fêtes musulmanes ravive les tensions au sein de la classe politique à Sebta. Le président du gouvernement de l'enclave occupée, Juan Vivas, a récemment présenté le calendrier de travail 2022, incluant les principales fêtes musulmanes. Un choix contesté par le parti d'extrême droite "Vox". Détails.



Il y a deux semaines, Sebta a approuvé son nouveau calendrier de travail, qui prendra désormais en compte, à partir de 2022, les principales fêtes musulmanes, l’Aïd Al Kébir et l’Aïd Al Fitr, rapporte El Faro de Ceuta.

Réagissant à cette décision, le parti d’extrême droite Vox considère que les fêtes musulmanes « n'appartiennent pas à la tradition ou à la culture » de l'Espagne, bien que près de la moitié de la population de la ville soit musulmane. Et de juger l'attitude du président de la ville, Juan Vivas de « dictatoriale, arbitraire et contraire à la loi ». 

Rejetant l'attitude raciste de Vox, Juan Vivas a refusé catégoriquement d'annuler les fêtes religieuses pour les musulmans de la ville, comme le souhaite le parti d'extrême droite qui veut abolir la fête de l'Aïd Al-Adha dans la ville occupée. Le président du gouvernement de Sebta, issu du Parti populaire de Pablo Cassado, a rappelé que Vox était favorable à ce calendrier, depuis deux années consécutives. 

Ainsi, le Parti Populaire a réussi à « imposer la fin du mois de ramadan comme jour férié en supprimant celui correspondant au jour de Noël », selon la même source.  

  


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 27 Novembre 2021 - 19:50 Voici les nouvelles conditions d’accès au Maroc