Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Safi : Clôture en apothéose du 19è Festival national de l’aita


Rédigé par La rédaction avec MAP le Samedi 3 Octobre 2020

La cérémonie de clôture de la 19è édition du Festival national de l’aita, organisée du 22 septembre au 2 octobre en format virtuel, a été marquée par la présentation d’un plateau varié réunissant les différentes générations d’artistes passionnés par ce style musical ancestral.



Safi : Clôture en apothéose du 19è Festival national de l’aita
La soirée a ainsi été rehaussée par la participation des pionniers et des sommités artistiques de l’aita, tels que Jamal Zerhouni, Khadija Margoum et Omar Zaidi, aux côtés des artistes représentatifs de la nouvelle génération, tels que Siham Mesfiouia, Hajjar Bhioui et le groupe Hasba Groove. Un plateau qui témoigne d'un retour en force de ce style musical sur la scène artistique nationale et une nouvelle génération d'artistes qui s'est réappropriée ce patrimoine ancestral pour annoncer que la relève est assurée.

Les organisateurs ont tenu à inviter des artistes de l’aita issus de la diaspora marocaine en la personne de Kamal El Taliani, qui témoigne de l’attachement de la communauté marocaine résident à l’étranger à son identité culturelle et son patrimoine authentique.

Lors de cette soirée, le public marocain a pu apprécier des tubes de ce style musical fredonnés dans les quatre coins du Royaume tels que "Hajti fi Grini", "Alabass", "Rjana fi l3ali" et "A Sidi Lawah".

Le public a été également convié à un plateau riche relatant les moments forts des éditions précédentes.

Organisée par la direction provinciale de la Culture de Safi-El Youssoufia avec le soutien de la Direction régionale de la culture de la région Marrakech-Safi, la 19è édition du festival national d'Al-Aita vise à maintenir l'action culturelle et sa continuité dans la Cité de l'Océan et de mettre le point sur l'importance de la promotion et la valorisation de cet art, en tenant compte de la richesse de ses styles.

Il s’agit également de faire valoir son rôle dans la préservation et la valorisation du patrimoine immatériel en tant que composante d'un système intégré de développement économique et social, ce qui participe à la préservation des composantes du patrimoine musical dans sa particularité régionale tant au niveau de la qualité de la recherche que de la documentation.

Les organisateurs ont concocté un programme riche et varié en dépit de la conjoncture exceptionnelle que traversent le Maroc et le monde.

Au menu figurent ainsi deux conférences sur l’aita avec la participation d’artistes, chercheurs et experts du patrimoine, une exposition virtuelle du livre et des masters class avec des artistes de renom.