Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Saad Lamjarred porte plainte contre Jeune Afrique pour diffamation


Rédigé par Achraf EL OUAD le Lundi 6 Septembre 2021

Le chanteur déclare que le dernier numéro du magazine contiendrait de « graves accusations ».



Saad Lamjarred porte plainte contre Jeune Afrique pour diffamation
Le chanteur marocain Saad Lamjarred a porté plainte contre le magazine d'information panafricain Jeune Afrique, selon des sources proches du chanteur. Lamjarred aurait été gêné par le dernier article du magazine qui, selon lui, contient des « accusations graves » sur son passé. Le dernier numéro de Jeune Afrique contiendrait une « série » d'articles sur les crimes présumés de Lamjarred, documentant ses controverses juridiques depuis plusieurs années.

L’article de Jeune Afrique intitulé « Saad Lamjarred, la chute d’une icône » traite différentes histoires controversées auxquelles l’artiste marocain a été associé ces dernières années, depuis ses premières accusations de viol aux États-Unis en 2010 jusqu'à sa dernière affaire de viol aggravé qui doit actuellement être jugée en France.

Les collaborateurs les plus proches de Lamjarred affirment qu'il « n'a jamais été contacté par le magazine » et qu’il jouira de sa présomption d’innocence jusqu'à preuve du contraire.

Lamjarred a continué de susciter la polémique au Maroc en raison des nombreuses allégations d'agressions sexuelles auxquelles il a dû faire face.

L'article de Jeune Afrique aurait également partagé des conversations privées du chanteur. En fait, après ses agressions présumées, Lamjarred, dans un texto envoyé après une affaire d’agression  sexuelle en 2016, aurait admis son erreur à un collègue. Jeune Afrique met l’accent également sur les témoignages de plusieurs journalistes qui ont attesté avoir vu la célébrité « être extrêmement violente envers les femmes ».

Selon de nombreux proches de la star marocaine, Lamjarred a également dû faire face à un abus de drogue endémique, en particulier de cocaïne. Un animateur de radio a déclaré que Lamjarred « avait besoin d’une assistance médicale » pour ses problèmes et a critiqué ses proches collègues pour avoir gardé la star dans le déni.

Lamjarred doit actuellement être jugé en France pour une accusation de viol aggravé en 2022. S'il est reconnu coupable, il purgera jusqu'à vingt ans de prison. Des sources proches du chanteur rapportent que sa famille a contacté la famille royale du Maroc pour obtenir une aide d'urgence à ce sujet.