L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

SIAM : Signature d’un nouveau Cadre de Programmation Pays entre le Maroc et la FAO


Rédigé par Mariem LEMRAJNI Jeudi 4 Mai 2023

Un nouveau Cadre de programmation par pays (CPP) a été signé jeudi au Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) dans sa 15ème édition, entre la FAO et le Maroc, ainsi que trois autres projets de coopération technique. En effet, cet accord s’étale sur une période de cinq années de 2023-2027.



La cérémonie de signature concerne donc le Nouveau Cadre de Programmation Pays (CPP) ainsi que les documents de trois projets de coopération technique, signés en présence du Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki, et le Représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) au Maroc, Jean Senahoun.

Le cadre de programmation 2023-2027, qui succède au CPP 2017-2022, a été élaboré conjointement par le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts et la FAO, en étroite collaboration avec les différents acteurs impliqués dans les secteurs agricole et alimentaire.

Ce  nouveau cadre définit les domaines prioritaires du partenariat FAO-Maroc pour la période 2023-2027 en alignement avec les priorités des stratégies nationales structurantes, en l’occurrence le Nouveau Modèle de Développement, la stratégie Génération Green 2020-2030, la stratégie Forêts du Maroc 2020-2030, la Stratégie Halieutis, la Stratégie Nationale de Développement Durable, le Programme National Intégré d’Autonomisation Économique des Femmes et des Filles, en plus des recommandations du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires 2021.

Au niveau global, les axes d’intervention du CPP 2023-2027 se déclinent des effets 1 et 4 du Cadre global de coopération des Nations Unies pour le développement durable au Maroc pour la période 2023-2027.

L’effet 1 fait remarquer que l’économie marocaine est compétitive, inclusive et créatrice d’emplois décents, en particulier pour les femmes et les jeunes, à travers une transformation structurelle fondée sur le développement durable et sur la résilience, notamment climatique.

Puis l’effet 4 dévoile que d’ici 2027, les politiques publiques seront performantes, inclusives, territorialisées, intégrant le développement durable, et basées sur des données probantes et sensibles au genre et aux droits humains, conformément à la Constitution et aux engagements internationaux du Maroc.

Dans le même sillage, il est précisé que ce cadre de programmation mobilise des ressources à la hauteur de 22 millions de dollars.
 
D’autres accords ont d’ailleurs été signés pendant cette cérémonie, il s’agit de trois projets de coopération technique. Le premier concerne l’appui au développement d’un programme national de systèmes ingénieux du patrimoine agricole mondial (SIPAM) au Maroc; le deuxième fait référence à l’appui technique au Département de l’Agriculture pour une gestion durable des sols au Maroc ; et le dernier s'applique à l’appui technique à l’intégration du Genre dans les programmes et les projets du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts.    



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News