Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

SCCM-IRT (1-2) : Une victoire tangéroise aux ultimes secondes !


Rédigé par A. KITABRI le Dimanche 14 Mars 2021



Patrick Kluivert dans les tribunes !
 
Patrick Kluivert, Ahmed Faras et  Lhoucine Ammouta étaient présents au stade El Bachir. Si la présence des deux Marocains est compréhensible, celle du Hollandais pose des questions.
 
 
Un but du Chabab dès l'entame
 
Dès la 5e minute, Zakaria Nassiq, auteur d'une belle remise vers la surface de réparation, a permis à Lamlioui, bien positionné, de dévier le ballon vers les poteaux devant El Majhad surpris et figé (1-0). Une minute auparavant, Ijroutene (IRT) avait raté l'occasion d'ouvrir le score.
 
Prudence et rareté d'opportunités
 
Le SCCM évoluait par progression à petite touche. L'IRT utilisait les flancs et les centrages sans effet faute d'attaquants axiaux. Des deux côtés, l'animation était rapide. Il y avait un problème de finalisation et d'opportunités nettes. La prudence a prévalu, concentrant le jeu au milieu du terrain.
 
Retour de l'IRT en fin de 1ère mi-temps
 
Les dernières minutes, les Tangérois ont repris le cours du match et se sont montrés plus dangereux. Au moment où les Chababistes étaient préoccupés par défendre leur avantage.
 
 
Une égalisation méritée
 
A la 65ème minute, un corner, un cafouillage, un tir d'El Jarfi et c'était le but de l'égalisation (1-1). Un but conforme à la réalité sur le terrain : l'IRT attaquait. Le SCCM défendait. Le coaching de Lamrabet a été payant. Chentouf et Awel entrés en cours du jeu, ont apporté un plus offensif.
 
SCCM, un retour inoffensif
 
Le Chabab a mal géré son match. Actif au début, recul après le but, attentiste jusqu'à l'égalisation, se réveillant après le but encaissé, inefficace, il a été puni en fin de match.
 
La victoire aux ultimes secondes
 
Aux ultimes secondes, une belle remise d'Abdelmoutaleb en retrait vers Axel qui, de la tête, a dévié le ballon vers les poteaux.  Le gardien du Chabab, Ahrar, l'a relâché offrant une victoire inespérée à l'Ittihad (1-2).