Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Revue de la Police : le Maroc adopte une démarche stratégique et intégrée pour la cybersécurité


Rédigé par Kawtar Chaat le Vendredi 14 Janvier 2022

La cybersécurité et le développement du digital qui se place aujourd’hui au cœur des enjeux de défense du Royaume étaient au centre de la dernière revue de Police. Lors d'une interview avec le magazine, Saâd El Khadiri, directeur de la Stratégie et de la Réglementation à la Direction Générale de la Sécurité des Systèmes d’Information a indiqué que les dispositifs de cybersécurité au Maroc sont basés sur une démarche stratégique cohérente et intégrée.



Un nouveau numéro de la revue de Police, publiée par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) vient de paraître, consacrant son principal dossier à la cybersécurité.

 

Intitulé « La cybersécurité, pour un cyberespace plus sûr », le dossier de ce 42ème numéro, s'attarde sur les missions et réalisations de la Direction Générale de la Sécurité des Systèmes d’Information (DGSSI), laquelle constitue un vrai rempart face aux cyberattaques, afin de renforcer la confiance et la résilience des Systèmes d’Information marocains.

 

Les opérations de riposte de la DGSSI aux cybermenaces, s'inscrivent principalement dans le cadre de la Stratégie Nationale de la Cybersécurité (SNC). « Cette stratégie nationale a pour vocation de doter les systèmes d’information nationaux d’une capacité de défense et de résilience, à même de créer les conditions d’un environnement de confiance et de sécurité, propice au développement de la société de l’information », a affirmé Saâd El Khadiri, notant que ladite stratégie repose principalement sur l’évaluation des risques pesant sur les systèmes d’information au sein des administrations et des organismes public, le renforcement du cadre juridique, la sensibilisation, ainsi que la promotion et le développement de la coopération nationale et internationale.


 

S'agissant des réalisations découlant de la mise en œuvre de la SNC, le responsable a affirmé qu'il s’agit en particulier des lois sur la cybersécurité, sur les services de confiance pour les transactions électroniques et de la DNSSI. « Cette mise à niveau a eu un impact significatif sur la protection du cyberespace national et sur le développement de la confiance numérique, et qui constituent des préalables au développement de l’écosystème digital », explique-t-il.

 

Ainsi, dans le cadre de l'évolution du cadre réglementaire et institutionnel régissant la Cybersécurité au Maroc, la Directive Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (DNSSI), Considérée comme une avancée majeure en la matière, a été publiée en 2014 par circulaire du Chef de Gouvernement, dans le but d’élever et d’homogénéiser le niveau de protection, rappelle-t-on.

 

Concernant le volet de la coopération internationale, le dispositif de la SNC a favorisé l’établissement et la signature de plusieurs accords de partenariat avec des organismes étrangers, couvrant notamment la dimension relative à la gestion des incidents de cybersécurité, et mettant l’accent sur l’échange de l’information, de l’expertise et des bonnes pratiques.

 

Les dernières pages de la Revue de Police dressent les enjeux de la désinformation en ligne, qui constitue un « nouveau fléau des sociétés modernes ».

 

 


  


Dans la même rubrique :
< >