Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Réunion de la majorité gouvernementale : l'Exécutif résolu à soutenir les Marocains face à la hausse des prix


Rédigé par Kawtar Chaat le Samedi 9 Avril 2022

Les leaders des trois partis de la majorité gouvernementale ont tenu, ce vendredi 8 avril, une réunion tripartite consacrée à l’examen de l’action de l’Exécutif pour faire face à la conjoncture morose, dominée par l'inflation et la flambée des prix.



Prévue par la charte de la majorité, cette réunion mensuelle, s'est tenue en présence du président du RNI et chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, du secrétaire général du PAM, Abdellatif Ouahbi et du secrétaire général de l’IstiqlalNizar Baraka.

 

Les chefs de la majorité gouvernementale ont salué, à cette occasion, les mesures prises par le gouvernement pour faire face à la hausse des prix dans le "contexte international difficile caractérisé par la hausse des prix qui met sous pression tous les pays".

 

Dans ce sens, Nizar Baraka secrétaire général du Parti de l'Istiqlal, et ministre de l'Equipement et de l'Eau, a déclaré que le gouvernement est conscient de la situation difficile que traverse le pays en raison des répercussions de la guerre en Ukraine. "Nous sommes conscients des dégâts qui ont affecté de nombreuses familles" a-t-il déclaré, notant que le problème peut durer quelque temps, du fait qu'il n'y a pas de visibilité sur la fin de la crise. Cependant, "nous sommes fermement résolus à travailler pour atténuer l'impact de cette conjoncture sur les citoyens et les entreprises", a-t-il affirmé.

 

Il a indiqué que lors de cette réunion il a été convenu d'activer un certain nombre de priorités du programme gouvernemental, faisant observer que malgré la crise, le gouvernement n'a pris aucune mesure pour réduire les investissements. " Nous avons plutôt accéléré le rythme des investissements afin que le gagnant soit l'emploi", a-t-il noté.

 

"Les choses sont compliquées et nous ne sommes pas dans une situation ordinaire", a déclaré pour sa part Aziz Akhannouch, ajoutant que "notre pays est sûr et tous les produits de base sont disponibles en abondance."