Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Reprise des relations avec Tel Aviv : les juifs marocains en liesse


Rédigé par Anass Machloukh le Dimanche 13 Décembre 2020

L’annonce de la reprise des relations entre le Maroc et l’Etat hébreu a été accueillie avec joie par la communauté juive marocaine, une joie d’autant plus grande que cette nouvelle est associée à la reconnaissance par les Etats unis de la marocanité du Sahara.




Après l’annonce de Donald Trump, le Maroc, par un communiqué du Cabinet royal a confirmé la reprise des relations diplomatiques avec l’Etat Hébreu. Un événement qui suscité tant de joie chez les juifs marocains, qui se sont félicités de cette nouvelle qui marquera une nouvelle phase de paix entre les deux pays. En effet il s’agit d’une aubaine pour les membres de la communauté juive marocaine, qui trouvent dans la reprise des relations diplomatiques avec l’Etat Hébreu un chemin vers plus de coexistence et compréhension entre musulmans et juifs aussi bien au Maroc qu’au proche orient.

De même, l’aspect le plus important de cette annonce est l’établissement de liaison aérienne entre Israël et le Maroc. Une nouvelle ayant réjoui de nombreux juifs vivant au Maroc, lesquels considèrent que cela renforcera les liens avec les juifs israéliens d’origine marocaine. « Cette initiative aura un impact positif sur tout les marocains qui souhaitent visiter Israël », a confié un restaurateur juif marocain à Casablanca à Sky news. « C’est une nouvelle extraordinaire », s’est réjoui un propriétaire d’une charcutière à la même chaine.

D’autres estiment que la mise en place de vols directs est une chance pour faciliter les rencontres familiales et permettre aux juifs d’origine marocaine expatriés de venir plus facilement accomplir leur pèlerinage au Maroc. Le commerce sera également promu et dynamisé grâce à l’établissement des relations et l’augmentation des flux touristiques en prévenance de l’Etat Hébreu, pensent plusieurs commerçant juifs de Casablanca.

Rappelons que les relations entre le Maroc et l’Etat hébreu n’ont été rompues qu’en 2002 après les évènements de la seconde Intifada. Le Royaume avait entretenu des contacts avec Tel Aviv durant les années quatre-vingt-dix après la signature des accords d’Oslo, par l’intermédiaire de bureaux de liaison. Lesquels vont reprendre leur travail après la reprise des relations.

Selon les estimations, plus de 3000 juifs marocains vivent actuellement au Royaume auquel ils sont fortement attachés, à l’instar de la communauté marocaine dans l’Etat Hébreu. Le Maroc a toujours été perçu comme un modèle de coexistence pacifique entre communautés religieuses grâce à son Islam modéré.