Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Reportage : Transformation du stade Bernabeu


Rédigé par Rachid MADANI le Vendredi 8 Mai 2020

On veut qu’il soit reconnu comme l’un des symboles architecturaux du monde



Reportage : Transformation du stade Bernabeu
Le nouveau Santiago Bernabéu deviendra, après son inauguration, l’un des symboles architecturaux du monde. C’est l’idée avec laquelle Florentino Pérez a commandé le projet qui est maintenant élaboré par le constructeur FCC et dirigé par trois principaux bureaux d’Europe : L35, Catalans Ribas et les All GMP allemands. Sur leurs sites officiels figurent images, maquettes et vidéos de ce que sera la transformation du complexe madrilène. Cette semaine, les travaux ont bel et bien commencé. 

Transformation totale
Une transformation totale du stade était une condition essentielle. Il était demandé que le stade devienne une icône architecturale, mais que le résultat final ne rappelle en rien le Bernabéu actuel. On veut qu’il soit reconnu dans le monde entier comme le Big Ben ou l’Opéra de Sydney. 

Les anneaux décisifs
Les anneaux supérieurs sont essentiels pour réaliser l’œuvre pendant que le stade est utilisé. Les travaux doivent avoir lieu de l’été à l’été, même s’il y a interruption de la compétition pour aller évoluer à l’annexe l’Alfredo Di Stefano. Il y a un premier anneau de compression autour du stade. Cela permet une question clé, de construire un autre anneau de traction interne avec une série de câbles. Cela libère le champ pour qu’on continue à jouer pendant que l’on travaille sur le pont.

Toit fermé
Selon les concepteurs du stade, le plafond peut être ouvert en 15 minutes et fermé en même temps. Le pont est une sorte de plastique d’une force extrême. L’évacuation de l’eau sur le toit a été prise en considération de manière à éviter qu’elle ne tombe les jours de pluie. Il y aura un grand marqueur de led de 360 degrés qui dominera le stade et s’installera dans ce grand anneau. Le plafond rétractable aura 76 mètres de lumière, record du monde, selon les architectes qui ont eux-mêmes été chargés du projet. Zoomer ne changera que de l’extérieur. La couche actuelle restera exactement la même qu’aujourd’hui, même si elle gagne un peu de hauteur sur l’un des côtés. Le changement sera important à l’extérieur, mais l’intérieur du Bernabéu sera le même, même s’il s’agira d’un changement logique (et non d’ordre structurel) comme le cliquetier que l’on veut. 

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 21:32 Bruits de vestiaires