Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Réouverture des mosquées : Des mesures sanitaires pour des prières sans risques


Rédigé par S. K. le Mardi 14 Juillet 2020

Si, compte tenu des conditions exceptionnelles, la fermeture des mosquées était rapide et facile, leur réouverture est progressive et semble être plus complexe.



Ph. Kamal
Ph. Kamal
A Casablanca, la société de développement local “Casablanca Baïa” a mis en place, en concertation avec la Délégation régionale des Affaires islamiques de Casablanca-Settat, un programme de désinfection de toutes les mosquées de la ville de Casablanca. Une mesure prise suite à l’annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques concernant la réouverture progressive des mosquées à partir de ce mercredi 15 juillet.

Selon un communiqué de la Commune de Casablanca, cette opération intervient après la levée progressive du confinement. Un confinement instauré pour endiguer la propagation de la pandémie du nouveau Coronavirus, dans les lieux de culte notamment.

Pour sa part, “ Casa environnement” a affirmé que son intervention “s’inscrit dans la continuité d’un ensemble d’actions et de mesures préventives menées par les services de la société, et ce, depuis la déclaration du premier cas d’infection dans notre pays”, ajoute la même source.

Bon gré mal gré, les mesures préventives sont fatidiques

Dans le cadre de la prévention contre la pandémie du Covid-19, les pratiquants et les personnes en charge des mosquées sont invités à appliquer des mesures strictes, avant et après la prière. 

D’abord, toute personne ayant les symptômes de la maladie est appelée à éviter de s’y rendre, conformément à la règle de la Charia consistant à ne pas contaminer autrui. Le ministère de tutelle a également souligné l’importance du port des masques et le respect de la distanciation de près de 1,5 m entre les personnes.

Il s’agit également d’éviter les rassemblements dans la mosquée avant et après la prière ainsi que les poignées de main et la congestion notamment à la sortie des mosquées. La désinfection des mains avec un gel, disponible à l’entrée de la mosquée, la mesure de la température par une personne chargée à cet effet, ainsi que l’utilisation des tapis personnels sont de mise.

Pour rappel, le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé qu’à compter de la prière d’Ad-Dohr du 15 juillet, l’accomplissement des cinq prières est autorisé, en prenant en considération la situation épidémiologique locale et les conditions de contrôle sanitaire qui seront gérées par des commissions locales à l’entrée des mosquées. En revanche, les mosquées demeureront fermées pour la prière du vendredi jusqu’à l’annonce de la date de la réouverture pour accomplir cette prière.

S. K.