L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Rentrée parlementaire : le séisme domine la première séance consacrée aux questions orales


Rédigé par L'Opinion Samedi 14 Octobre 2023

Après l'ouverture officielle de l'année législative, les députés s'apprêtent à démarrer officiellement leurs activités parlementaires en interrogeant le gouvernement sur sa stratégie pour faire face aux effets du séisme. Un thème qui sera au centre de la prochaine séance plénière consacrée aux questions orales où cinq ministres sont priés de rendre compte de l'action de leurs départements dans la région d'Al-Haouz. Détails.



La rentrée parlementaire s’annonce laborieuse pour le gouvernement. Après l’ouverture de l’année législative par SM le Roi qui a prononcé un discours fixant les priorités de l’action gouvernementale, les membres de l’Exécutif aborde la nouvelle année en devant rendre compte de leur action aux députés lors de la prochaine  séance plénière consacrée aux questions orales, prévue lundi. Une séance dont l’agenda est dominé par les effets du séisme de l’Atlas. Cinq ministres sont attendus à l’hémicycle, à savoir le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka, celui de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb, celle de la Solidarité et la famille, Awatif Hayar, celui de l’Education nationale, Chakib Benmoussa, et celui de l'Emploi et l’Inclusion économique, Younes Sekkouri. 

Tous les ministres susmentionnés doivent expliquer les mesures prises par leurs départements respectifs pour la gestion des effets du tremblement de terre dans la région d’Al-Haouz. Pour sa part, Nizar Baraka sera interrogé sur la stratégie de désenclavement des régions impactées et la réhabilitation de l’infrastructure routière et l’approvisionnement en eau potable. De son côté, Chakib Benmoussa est prié de détailler les mesures prises par son ministère afin d’assurer la reprise de la scolarité dans les meilleures conditions et la réparation des établissements scolaires. 

En ce qui concerne la Santé, Khalid Ait Taleb sera questionné par le groupe istiqlalien pour l’Unité et l'égalitarisme sur l’état des établissements hospitaliers dans les régions sinistrées. Le ministre doit également donner un aperçu sur le stock stratégique des médicaments dans ces zones et l’accompagnement des victimes du séisme aussi bien sur le plan psychologique que sur le suivi médical. 

Quant à l’emploi, Younes Sekkouri va présenter la stratégie de son département concernant la formation professionnelle dans la région d’Al-Haouz et les mesures exceptionnelles prises pour la relance de la création d’emplois dans cette région. 

Les parlementaires ont d’ores et déjà pris acte du programme national de gestion des effets du séisme dont le gouvernement a entamé la mise en œuvre. Lors d’une réunion conjointe des deux chambres du Parlement, le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, a détaillé la stratégie gouvernementale pour exécuter ce programme lancé sous Hautes instructions royales. La  réhabilitation et la reconstruction nécessitent une enveloppe de 120 milliards de dirhams. 4,2 millions d’habitants sont ciblés. 

Pour rappel, SM le Roi a donné le coup d’envoi officiel de l’année législative. Lors de son discours, le Souverain a  annoncé que le lancement imminent du programme d’aide directe qui sera élargi sur de nouvelles catégories de bénéficiaires. En parallèle, le gouvernement 








🔴 Top News