Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Bien-Être

Rentrée : Comment réveiller ses neurones après les grandes vacances ?


Rédigé par la rédaction le Dimanche 6 Septembre 2020



Rentrée : Comment réveiller ses neurones après les grandes vacances ?
Les vacances touchent à leur fin et nous avons besoin de toutes nos capacités intellectuelles pour se remettre en selle au travail. Pour éviter que la rentrée amène un flot de stress, stimuler au préalable ses neurones se révèle une bonne solution. La coach en développement personnel Maria Baggati, spécialisée en neurolinguistique, nous distille de précieux conseils pour que les premiers jours de septembre se déroulent sans embûches.
 
Retrouver le sommeil pour accroître ses capacités
 
Après une succession de nuits courtes ou agitées pendant les vacances, on a tendance à piquer du nez à notre retour au bureau. Pourtant, s’assurer de regagner une bonne hygiène de sommeil s’annonce comme la clé pour bien démarrer la journée et pour utiliser la totalité de ses capacités intellectuelles. « On peut avancer son réveil quelques jours avant la reprise, d’une quinzaine de minutes, dans le but de retrouver un rythme et de réhabituer son corps », conseille Maria Baggati. Tablette, smartphone, télévision sont également à bannir une heure avant le coucher, car « cette stimulation visuelle maintient l’attention ». S’il est difficile de lâcher son téléphone, la coach préconise des applications de méditation dont les séances audio proposent des sons et des mélodies favorisant l’endormissement.

Lister pour gérer les priorités

Acheter les fournitures scolaires, répondre aux mails… En septembre, on croule rapidement sous les obligations. Pour se décharger de cette pression mentale et ne pas éparpiller son attention, la coach Maria Baggati invite à lister les événements et les tâches à effectuer dans la semaine par ordre de priorités. En pratique, on procède donc étape par étape en définissant ce qui est urgent de ce qui ne l’est pas. « Lorsque le cerveau est en situation sereine, il peut déployer efficacement toutes ses ressources », assure la spécialiste.

Apaiser son mental avec la relaxation

Au quotidien, et surtout en période de reprise, il ne faut pas oublier non plus de prendre des pauses pour prévenir les moments de stress à venir. Au travail, des exercices de respiration s’avèrent utiles. Par exemple, assis sur la chaise, on inspire 4 secondes, avant de retenir son souffle durant 7 secondes et enfin d’expirer 8 secondes. D’après Maria Baggati, ce rituel, répété quatre à cinq fois de suite, favoriserait à la fois la concentration du cerveau et la relaxation du système nerveux. Reste à choisir la technique dans laquelle on se sent le plus à l’aise, pour que la rentrée ne soit plus qu’une formalité.

  


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 14:56 Vitamine C : l’atout santé en automne