Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Relance touristique : Le Directeur de l'ONMT rencontre à Paris les opérateurs français


Rédigé par La rédaction le Mercredi 16 Septembre 2020

Le Directeur général de l'Office National Marocain du Tourisme (ONMT), Adel El Fakir, s’est rendu, les 14 et 15 septembre, en France, «premier marché émetteur de touristes vers le Maroc», pour rencontrer les principaux producteurs et distributeurs de voyage ainsi que les représentants des corporations du pays. L’objectif est de booster la relance touristique.



Au programme de ce voyage, destiné à rassurer les prescripteurs de voyages français, des rencontres avec les TO historiques comme Karavel Fram Promovacances ou NG travel, les TO en ligne comme Perfect Stay ou Voyage Privé ainsi qu'avec des compagnies aériennes internationales. Il y a lieu de rappeler que la France est le principal marché émetteur de touristes vers le Maroc avec plus de 4.2 millions d’arrivées en 2019, soit 31% de part de marché. Le Maroc est aussi la première destination des voyageurs français hors Europe.

Ainsi, l’objectif de ces rencontres a été d’écouter les besoins de ces prescripteurs et de les rassurer sur la destination Maroc afin qu’ils reprogramment le pays dans leurs catalogues pour les prochaines saisons, souligne-t-on du côté de l'ONMT.

René-Marc Chikli, Président du SETO, qui a rencontré Adel El Fakir lors de cette visite, a souligné l’ouverture des frontière annoncé il y a quelques jours par le Maroc est «une brèche» qui ne suffira pas pour faire revenir les voyageurs au Maroc, rapporte le média spécialiste en tourisme «TourMAG». Chikli a ajouté que le Royaume doit adopter «les mêmes mesures que ses concurrents». De son côté le directeur général de l’ONMT a annoncé qu’il a eu l'occasion de rencontrer quelques partenaires à Paris. «J'ai bien compris la situation et je pense que j'ai en main les arguments pour influencer les décisions», a-t-il affirmé, ajoutant que «derrière pour le Maroc ce sont 500 000 emplois directs qui sont concernés».
L’Office compte ainsi impulser une dynamique de reprise et pousser à l’activation des partenariats avec les producteurs et distributeurs de voyages grâce à un travail de proximité et d’accompagnement.

Le Maroc une destination «safe»

Le Directeur Général de l’ONMT s’est aussi rendu à l’Assemblée Générale des Entreprises du Voyage (EDV), qui est le rassemblement annuel de toute la force de distribution française et qui a tenu, mardi, sa première Assemblée post-covid.
 
M. El Fakir a répondu à leurs questions et expliqué, en substance, que le Maroc est et reste un pays sûr qui a placé la question sanitaire comme priorité ultime pour ses citoyens et ses visiteurs, et où l’industrie touristique est plus que jamais mobilisée pour protéger ses clients en respectant tous les protocoles sanitaires afin de continuer à les accueillir dans les meilleures conditions.
 
Cette Assemblée générale des entreprises du voyage français a ainsi été une opportunité pour l’ONMT pour informer, rassurer, et délivrer des messages d’une solide préparation de reprise auprès des professionnels du tourisme français.
 
L’objectif aujourd’hui pour l’ONMT est de préserver la perception extrêmement positive que le Maroc a, à l’international, d’un pays « safe », de sécuriser l’avenir en convaincant les Tours Opérateurs de garder le Maroc en tête de liste dans leur agenda et de préserver les capacités de sièges auprès des compagnies aériennes.
 
Ces rencontres donneront lieu à des partenariats de reprise avec les principaux donneurs d’ordre internationaux et les compagnies aériennes.