Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Réformes politiques et électorales : L’Istiqlal, le PAM et le PPS présentent leur mémorandum


Rédigé par La rédaction le Mercredi 22 Juillet 2020

Le Parti de l’Istiqlal, le Parti Authenticité et Modernité (PAM) et le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) ont présenté, ce mercredi, lors d’une conférence de presse, un mémorandum commun sur les réformes politiques et électorales.



Les trois partis de l’opposition appellent à "l’instauration un nouveau pacte politique" (Ph. Chkirate)
Les trois partis de l’opposition appellent à "l’instauration un nouveau pacte politique" (Ph. Chkirate)
Rétablir la confiance des Marocains dans la politique, parvenir à dessiner une carte électorale qui répond à leurs attentes et renforcer la participation électorale, sont les objectifs du document.

Dans son allocution d’ouverture, Nizar Baraka, secrétaire général du Parti de l’Istiqlal a souligné que «ces objectifs vont dans le sens de consolider la démocratie et le rôle des institutions élues».

Parmi les propositions de réforme les plus marquantes, figure celle sur la liste nationale des jeunes. Les politiques proposent de la remplacer par une liste des jeunes et des compétences au niveau régional et non pas national, appelant à tenir le scrutin un lundi ou un mardi et non pas le vendredi qui est une journée religieuse.

S’agissant des réformes politiques, les trois partis de l’opposition appellent à l’instauration un nouveau pacte politique. Ils soulignent également l’importance de promouvoir l’indépendance et le pluralisme des partis, tout en définissant clairement «les rôles des politiques et des technocrates dans la vie publique». Le PI, le PPS et le PAM ont également rappelé la nécessité de revoir «la loi d'organisation des partis» et d’accroitre le soutien public à ces derniers.

Le mémorandum sera remis dans les prochains jours au ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit. Nous reviendrons plus en détail sur le sujet dans notre édition papier de demain.